Archives mensuelles : novembre 2009

Quel sera le prochain Cygne Noir ?

Un cygne noir est un événement hautement improbable doté de 3 caractéristiques principales : Il est imprévisible, engendre des conséquences majeures et une explication a posteriori est toujours donnée afin de rendre celui-ci plus rationnel, lui conférant ainsi une apparente et sécurisante prévisibilité. Le succès phénoménal de la start-up Google a été un cygne noir de même que le furent les attentats du 11 septembre 2001, la bataille de Waterloo.

 

Cygne

Lire la suite

Mobilité, Obésité, Santé, Innovons … vite !

Entre 1997 et 2009, la proportion d'obèses est passé en France de 8.5 à 14.5%. Reprenant Le Monde du 19 novembre 2009, le constat est unanime : l'obésité ne cesse de croître dans les pays industrialisés, elle atteint 27% en Angleterre et 30% aux USA. Le diagnostic est connu également : alimentation, sédentarisation, manque d'activité physique et terrain génétique.

Les conséquences économiques sont prévisibles : aux USA, l'obésité devient le principal poste de dépense du secteur de la santé devant le traitement des cancers, et cela arrivera en Europe.

Avant que le secteur marchand ne s'empare seul de ce problème, quelques éléments du futur pour mieux éclairer le présent.

Lire la suite

Une spatule, une poêle et des clés de voiture

Sur une publicité d’une compagnie de prévoyance, des clés de voiture sont placées à coté d’ustensiles de cuisine. Cette société spécialisée dans les métiers de l'hotellerie propose un soutien financier pour passer le permis, ce qui est particulièrement intéressant quand on commence à travailler . La mobilité automobile apparaît ici comme une indispensable pour accéder à un métier, au même titre qu’une formation professionnelle, dans ce cas de cuisinier, apprenti ou saisonnier de la branche Hôtel-Café-Restaurant.

 

Cette catégorie professionnelles, aux horaires décalés et aux faibles salaires, est particulièrement dépendante de l’automobile. A la fois drogue et remède, elle donne accès au travail, et une fois salarié, vous contraint à l’utiliser, à en faire une de vos priorités budgétaires.

Que se passera-t-il quand les prix des énergies et de la mobilité automobile auront une croissance plus rapide que les salaires, notamment pour ces catégories professionnnelles ? Comment réduire la dépendance à l’automobile pour ces emplois ?


Lire la suite

Le prix du carburant à la pompe a-t-il une limite ?

En Europe notamment, le prix du carburant à la pompe contient une forte proportion de taxes (TIPP, TVA). Ces taxes ont des effets bien connus :

·    d’amortisseur des fluctuations du prix du pétrole brut qui ne se répercute pas avec les mêmes amplitudes sur les carburants. On peut noter à l’inverse que le carburant pour l’aviation (jet A1) ne comporte aucune taxe, obligeant les compagnies à des surcoûts lorsque le baril augmente.

·     dissuasif sur la consommation de carburant en les rendant plus « chers », et facilitant ainsi le développement des économies d’énergies chez les consommateurs et les industriels du secteur,

·    d’effet de levier pour développer les modes alternatifs à l’automobile, de nouvelles mobilités ou les transports en commun,

·     et participe d’une certaine façon au paiement des externalités des émissions polluantes, bruits issus du transport routier.

Ce support physique supporte aujourd’hui une part importante des externalités et des taxes de la mobilité en général. Il est directement lié à cette mobilité en quantité (distance parcourue) et en qualité (style de conduite, type de véhicule choisi). Ce support est donc très pertinent.

Néanmoins, avec un prix du gazole à 1.5 euros à la pompe comme nous l’avons vécu en 2008, le vol de carburant a subi une augmentation importante en commençant par les plus gros réservoirs : les camions.

 

Lire la suite