Archives mensuelles : juin 2010

CicLAvia in L.A.

This fall, on September 12, seven miles of Los Angeles streets will be closed to cars and open for walking, cycling, shopping, and general fun. It will be a one-day test to see if Ciclovia—a weekly car-free street festival that started in Colombia—can be imported to Los Angeles

We are asking for your donation to help us launch CicLAvia in the fall! Help us raise $1,000 for each mile of the CicLAvia route — that's $7,000! The CicLAvia organization is currently fundraising for a pilot program to take place on September 12, 2010 from 10 am to 3 pm in Los Angeles. CicLAvia consists of the temporary opening of LA streets to pedestrians and cyclists. It will be a recurring free program that features interconnected routes throughout the region, creating a web of temporary public space where Los Angeles residents will be encouraged to make active use of their streets. Approximately 7.5 miles of city streets will be opened to families, pedestrians, cyclists, joggers, skateboarders, and anyone else interested in safely recreating in the public realm.

Lire la suite

Routes to 2050 ?

This project was undertaken for the European Commission and aimed to, among other things, stimulate a debate about the actions that need to be taken in the medium- to long-term (particularly between 2020 and 2050) to reduce greenhouse gas emissions from the transport sector in the EU. See About the Project for more details of the project’s context and objectives.


Lire la suite

MétaNote TdF 6 – Quelle plate forme pour concevoir et réaliser le premier système de Mobilité 2.0 ?

Pour préparer l’atelier organisé par Novincie, « La Bretagne, précurseur d’un nouveau standard de mobilité » et en poursuivant la démarche engagée sur ce blog visant à considérer la mobilité comme un système global du citoyen aux industries, des usages aux modèles économiques, une analyse de « plate formes » dans d’autres domaines est proposée. Quelle pourrait être la structure d’une plate forme permettant de concevoir et réaliser un système de Mobilité 2.0, quels seront les acteurs et qui la pilotera, à quel niveau géographique, et surtout avec quels objectifs ?


Lire la suite

ERANET + « Electromobilité », Créer des conditions pour développer l’Electromobilité en Europe à l’horizon 2025

La prise de conscience croissante des enjeux du changement climatique, de l’ampleur du défi correspondant et de la nécessité de préparer l’après pétrole, conduit la plupart des pays développés à intensifier la recherche, l’expérimentation et le déploiement de systèmes de transport utilisant des véhicules plus économes en énergie et moins dépendants des carburants d’origine fossile. Dans cette perspective, l’énergie électrique constitue une solution de rupture potentielle, sous réserve que sa filière de production ne soit pas trop émettrice de CO2.

Pour construire une contribution de la recherche transport à ce champ thématique complexe, le Secrétariat Permanent du Predit contribue de façon décisive, au sein de l’Eranet transport, à la construction d’une coopération entre programmes incitatifs nationaux. Ce programme multilatéral est destiné à se développer dans le cadre d’un Eranet Plus (appels à projets transnationaux co-financés par le budget européen).

Le cahier des charges pour la recherche en cours de mise au point comprend deux grandes orientations : la première en matière de politique de transports (recherches stratégiques), la seconde vers les technologies, et cinq dimensions clés :


Lire la suite

Une banque investit 25 millions dans des Vélos en Libre Service et des autoroutes pour vélo

 
Image006 Barclays va financer une partie du système de Vélos en Libre Service (VLS) à Londres, ainsi que les infrastructures avec de véritables autoroutes (décrites ici) reliant la périphérie au centre, comme à Copenhague.

Comme HSBC pour Better Place, Barclays finance des infrastructures et des solutions de mobilité innovantes.

Superhighway 

Lire la suite

La Bretagne, précurseur d’un nouveau standard de mobilité

Pourquoi ce défi ? Avec quels atouts ? A quels  horizons ? De quelle manière ?

Jeudi 1er juillet 2010 – à partir de 8 heures – Hôtel de Rennes Métropole

 

Assiste-t-on à l’émergence d’un nouveau standard de mobilité :

 

·     tout électrique : anticipation de l’épuisement des ressources pétrolières et réduction des émissions de CO2 ?

·     tout composite : allégement des véhicules pour en accroître l’autonomie ?

·     tout numérique : inscription de la communication du véhicule au sein d’un bouquet de services pour en optimiser l’usage ?


Lire la suite

Le véhicule électrique et les TIC, bases d’une mobilité décarbonée ? Une journée d’EDF

EDF (Direction Recherche et Développement et Direction Transport et Véhicules Electrique) organisait le 18 juin 2010 une journée consacrée à la « mobilité décarbonée » sur le site d’EDF R&D de Clamart. Le véhicule électrique est devenu une question de société au cours des deux dernières années, sous la contrainte du changement climatique et des prix du pétrole, et grâce à des percées technologiques telles que la pile lithium ion. Les pouvoirs publics ont pris conscience que le véhicule électrique devient une alternative crédible, et aident les entreprises à réaliser des expérimentations de modèles et d’infrastructures, en France et en Allemagne, en particulier dans la région Alsace Bade Würtemberg.  Le fonds démonstrateur de l’Ademe joue un rôle non négligeable dans les expérimentations françaises.


Lire la suite

Le consommateur, futur manager de ses données, préparons-nous, préparez-vous !

Le premier Forum Consumer Goods préfigure une nouvelle ère de coopération entre le consommateur et le vendeur. La magazine, International Commerce Review - Winter 2009, propose trois articles détaillant cette transition :

  • A new Information relationship with consumers ? Une société anglaise CRTL-SHIFT étudie les barrières et les bénéfices d'un nouveau mode de collaboration entre le consommateur et les marques : le "Volunteered Personnal Information" (VPI) : qui suis-je, mes opinions et points de vues, qu'est ce que je veux trouver. Pour avoir des échanges de "masse", un nouveau contrat de partage de données sera nécessaire. Le marché est estimé à 20 milliards de livre en 2020 par les bénéfices qu'il peut engendrer, avec des conditions :
    •  le partage doit être simplifié pour le consommateur
    • le consommateur doit en avoir le contrôle et décider quand , oui/non,
    • le consommateur doit être clairement rétribué de son action

CRTL SHIFT travaille également sur un outil, le PIMS, permettant au citoyen de gérer plus simplement ses informations de consommateur pour devenir une interface avec les acteurs marchands pour protéger au mieux les intérêts du consommateur.

  • Nouveaux rapports du Global Commerce Initiative, New ways to work together, Informations sharing et Value Chain in 2018 qui identifient les principaux challenges à venir : logistique (stockage, collaborative, inverse), changement rapide des demandes, traçabilité et efficience. Il est, par exemple, proposé de réfléchir aux questions suivantes :

Shopper Dialogue:

Will you be able to manage effective two-way communication with your end consumers on an individual basis, using all kinds of new devices?

Can you analyse consumer response to identify issues that need quick resolution and feedback that influences future developments?

Can you manage a broad mix of different formats and delivery channels in a consistent manner?

Information Sharing:

Are you prepared to share data in a truly open and standardised way to improve collaboration with mutual benefits—free-of-charge?

Will your IT systems be flexible enough to deal with intensive external collaboration?

Can you handle the vast amount of data that will be generated by RFID, for example?

How close are you to a full, global and consistent implementation of GS1 standards in your company?

Synchronised Production:

Can you offer your products in a highly customised way, possibly as a service?

Can you dramatically shorten the throughput time in your end-toend value chain, thinking in days rather than weeks or months?

Integrated Logistics:

Is your supply chain design able to cope with the impact of a barrel of oil costing, say, $200?

Will you be able to move to a situation where you share your logistics facilities and assets with other companies, including competitors?

Sustainability:

What is the effect of doubling the “energy waste reduction” targets that you have already set?

Will all your products in 2016 be based on sustainable sourcing of raw materials and packaging?

Company Cultural and Behavioural Change:

Are you able to maintain your growth target primarily through product innovation and in collaboration with new partners?

Will you be able to decrease your innovation cycle time dramatically?

Do you have a clear incentive scheme that rewards collaborative behaviour among your employees and partners?

  • Le dernier article "Simply Connect the dots" contient les deux précédents pour proposer un schéma global d'évolution du secteur de la logistique et de son management. L'objectif est simultanément de répondre au besoin précis et réel du consommateur, d'exploiter les informations sur les consommateurs pour optimiser la chaîne logistique et de réduire pollution-consommation énergétique-coût. En partant d'une situation centralisée, complexe, peu réactive et inflexible qui conditionne les modes de commercialisation des produits et les achats, il faut viser le bon produit pour la bonne personne au bon endroit au bon moment, "nous savons maintenant que c'est possible". L'optimisation du système complet nécessite alors de développer de nouveaux outils, nouveaux modes de management basés "on consumer pull".

In The Third Wave (Bantam Books, 1980), Alvin Toffler said the Information Age would follow the Industrial Age. In his Afterword to The Essential Drucker, The Best of Sixty Years of Peter Drucker’s Essential Writings on Management (Harper Business, 2001), Peter Drucker wrote, “… the center of gravity, and the center of power, will be the customer. In the last thirty years, the center of power has shifted from the supplier, the manufacturer, to the distributor. In the next thirty years, it will certainly shift to the customer.

     

L’accès aux matières premières, stratégie de l’UE

 

Les matières premières sont des composantes essentielles des produits de haute technologie et des produits de consommation courante, tels que les téléphones mobiles, les cellules photovoltaïques en couches minces, les batteries ion lithium, les câbles à fibres optiques ou encore les carburants de synthèse. Or, leur disponibilité est de plus en plus restreinte, selon un rapport publié aujourd’hui par un groupe d’experts présidé par la Commission européenne. Parmi les 41 minéraux et métaux examinés lors de ce tout premier état des lieux de l’accès aux matières premières dans l’UE, 14 matières premières ont été retenues comme «critiques» par les experts. L’accroissement de la demande en matières premières découle de l’expansion des économies en développement et des nouvelles technologies émergentes. La liste a été établie dans le cadre de l’initiative «matières premières» présentée par l’UE en 2008 [1], en étroite collaboration avec les États membres et les parties intéressées. Les résultats du rapport serviront de base à l’élaboration d’une future communication sur les stratégies permettant de garantir l’accès aux matières premières, qui sera publiée par la Commission à l’automne 2010.

 

Antonio Tajani, vice-président de la Commission européenne chargé de l’industrie et de l’entrepreneuriat, a déclaré: «Le rapport de ce jour représente une contribution précieuse aux efforts que nous accomplissons pour garantir aux entreprises un accès sans entrave aux matières premières dans l’avenir. Nous avons besoin de conditions équitables sur les marchés extérieurs et d’un cadre efficace conçu pour favoriser un approvisionnement durable en matières premières à partir de sources internes à l’UE; il nous faut aussi accroître l’efficacité des ressources et recourir plus largement au recyclage. Nous voulons donner à l’industrie européenne les moyens de rester sur le devant de la scène en matière de nouvelles technologies et d’innovation et, à cet effet, nous devons nous assurer que nous avons toutes les cartes en main.»

D’après le groupe d’experts, 14 matières premières minérales sont d’une importance critique pour l’Union européenne: l’antimoine, le béryllium, le cobalt, le spath fluor, le gallium, le germanium, le graphite, l’indium, le magnésium, le niobium, les métaux du groupe du platine, les terres rares, le tantale et le tungstène. Les prévisions indiquent que, pour certaines matières premières critiques, le niveau de la demande en 2030 pourrait être plus de trois fois supérieur à celui de 2006. Ce sujet déjà abordé dans ce blog (ici et ) renforce : sobriété, recyclage, optimisation de l'existant et recherche de robustesse.

Lire la suite

ITS in urban area – European Commission

Feb 2010, Two new Directorates-General have been created: DG Energy (ENER) and DG Climate Action (CLIM). The Energy DG consists of the departments in the former Transport and Energy DG dealing with energy issues and of the Task Force Energy which will be transferred from the External Relations DG. The position of Director-General will be assumed by Philip Lowe, a British national, currently Director-General in DG Competition. The departments responsible for transport policy will remain in the renamed Mobility and Transport DG (MOVE). The Climate Action DG will be created from the relevant activities in DG Environment, the activities in the External Relations DG related to international negotiations on climate change and the activities in the Enterprise and Industry DG related to climate change. Jos Delbeke, a Belgian national and currently Deputy Director-General in the Environment DG, has been appointed Director-General of the Climate Action DG.

DG MOVE includes now Intelligent Transport Systems (ITS) apply information and communication technologies to transport. Computers, electronics, satellites and sensors are playing an increasingly important role in our transport systems. The main innovation is the integration of existing technologies to create new services. ITS as such are instruments that can be used for different purposes under different conditions. ITS can be applied in every transport mode (road, rail, air, water) and services can be used by both passenger and freight transport.

Lire la suite