LTE Connected car, plus de débit à bord, toujours utile ?

Soon the must-have option for new cars won't be a sunroof or leather seats—it will be ultra high-speed, high-bandwidth connectivity that revolutionizes the in-vehicle experience for drivers and passengers.  Within the LTE Connected Car, consumers will be able to access network- and cloud-based applications that put on-demand entertainment, infotainment, diagnostics, navigation and much more at their fingertips.

It all started with a simple question. What happens if you connect a car to an ultra high-speed mobile network? Several innovative companies in very different industries were asking this same question. And when the ng Connect Program brought them together, the LTE Connected Car Solution Concept was born.

And consumers are very interested! A recent Market Advantage study of American and European consumers indicated that they are willing to pay for these innovative social, entertainment and business applications – if they are easy to use and offer a high quality of service. Navigation reigns as most the desired feature overall with Enhanced GPS and Maintenance Tracking consistently preferred applications across all consumer segments in the United States. Sixty percent of respondents in Europe found the service appealing. Across both geographies, the appeal of the LTE Connected Car was strongest among the 'Under 35' age group.

Le véhicule sera donc connecté en permanence avec un débit équivalent à celui de son domicile, permettant de développer des jeux (voir ici), mais également des diagnostics et de la navigation. Le consommateur est prêt à payer d'après des études réalisées aux USA et en Europe, mais leur a-t-on proposé d'autres modèles de mobilité utilisant les mêmes briques technologiques ?

Ces cybercars (version 1) se développent (déjà et se développeront), selon le modèle historique des constructeurs, conduisant à augmenter simultanément la "masse marchande" tout en incluant de nouveaux acteurs. L'internet des Objets (voir ici) démultipliera les possibles, mais devrait également obliger de (re)considérer le système complet. L'optimum de ce futur système de mobilité connecté, accessible à tous les citoyens ne passe pas forcément par le cybercar

Qui aura accès aux données générées par ces véhicules, comme les trafics ? seront-elles publiques ou échangées entre industriels ? Est ce que les constructeurs rendront publiques l'état réel du système de post traitement puisqu'il est connu pour la maintenance et qu'il influence les émissions polluantes ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s