Archives mensuelles : octobre 2010

Appel à Projet ADEME « COnnaissances, Réduction et Traitement des Emissions dans l’Air »

Contexte

Dans le domaine de l'amélioration de la qualité de l'air, l'ADEME à pour objectif de promouvoir des actions, des pratiques et des technologies innovantes, tout en respectant des approches multicritères combinant des enjeux énergétiques et environnementaux.

Dans ce cadre, les actions de l’ADEME en matière de réduction des émissions de polluants atmosphériques à la source portent sur l’amélioration des connaissances sur les émissions et leurs sources, sur le développement et la dissémination de technologies sobres et propres, et sur la connaissance des liens entre émissions / qualité de l’air et impacts environnementaux.

Afin d'alimenter ces actions, l’appel à projets « COnnaissances, Réduction et Traitement des Emissions dans l’Air » (CORTEA) a pour objectif de faire émerger des projets de Recherche & Développement dans le domaine des émissions de polluants toxiques et de leurs précurseurs dans l’air ambiant et intérieur (voir le document ci- dessous).

Lire la suite

Welcome in real-world using ITS

Les deux exemples ci dessous montrent les transitions rapides, complètes, systémiques que nous sommes en train de vivre. Le premier est un projet européen qui vient de recevoir le prix Galileo Advanced Innovation Services. Il s'agit d'un outil permettant d'accéder aux émissions de CO2 réels des véhicules, et non uniquement ceux fournis par la norme. Le second est une partie des outils et des méthodes que développe actuellement IBM, et notamment son centre de recherche basé dans les Alpes maritimes, dans le cadre de son programme mondial Smarter Cities Solutions.

Ces deux exemple, à priori éloignés, sont en fait liés par l'arrivée de nouveaux entrants dans le monde des transports. Donner plus d'information à l'acheteur (exemple 1) ou aux autorités organisatrices des transports (exemple 2), permet d'améliorer les choix, la gestion et l'optimisation d'un système complexe comme les transports.

Lire la suite

Les 10 Notes de synthèse – Mobilités 2.0 ou les multimodalités fluides en temps réel

Ces MétaNotes synthétisent les idées, propositions, tendances de plusieurs notes. Elles donnent un fil conducteur, et servent de balises pour favoriser la réflexion, l'émergence des Transports du Futur, des mobilités 2.0. La plupart des thèmes majeurs sont traités, du citoyen aux entreprises, des personnes aux marchandises, des technologies aux modèles économiques. Pour que ces solutions soient plus robustes aux crises à venir, sans attendre de révolution par les seules technologies, nous devons mieux utiliser nos solutions, innover dans les usages, dans les modes de gouvernance, dans les modèles économiques.

En quelques années, internet a rendu possible la mise en réseaux de compétences élargies, mais également "la collecte" d'innovation venant des citoyens, la compréhension et le pilotage de système complexe comme les transports. Nous développons ensemble une nouvelle forme d'intelligence, plus collective, plus globale.

Tous vos commentaires seront intéressants et importants pour compléter, revoir ou corriger ces notes. Pour construire ensemble de nouvelles mobilités dans ce monde fini de connaissances infinies.

Créativité et innovations dans les territoires, plus dans les usages que dans les technologies

Le rapport « Créativité et innovation dans les territoires » est le fruit du groupe de travail présidé par Michel Godet, commun au Conseil d’analyse économique (CAE), à la Délégation interministérielle à l’aménagement du territoire et à l’attractivité régionale (Datar) et à l’Académie des technologies.

Le groupe s’est intéressé, non seulement à l’économie de production, aux pôles de compétitivité à vocation exportatrice, mais aussi à l’économie de consommation, aux pôles d’attractivité qui dépendent de la qualité de vie et de services des territoires. Il s’est agi d’identifier et de faire connaître les nouvelles formes d’innovation de toute nature qui peuvent améliorer ces deux dimensions du développement des territoires, compétitivité et attractivité.

La réflexion du groupe a mis en évidence, d’une part, ce qui est nouveau : innovation high-tech, mais aussi low-tech ou les deux à la fois (nouvelles technologies ou nouveaux usages de cette technologie, par exemple, internet et vie locale, seniors, éducation, santé, etc.) ; d’autre part, l’innovation dans ce qui existe déjà : par exemple, le tourisme, les services aux personnes, la modernisation des services publics locaux, etc.

À l’origine des trois-quarts des innovations des entreprises, on ne trouve pas la science pure, mais les clients, les fournisseurs et les salariés. Le high-tech doit s’appuyer sur des innovations dans les organisations, la gouvernance, la formation, le management. À niveau comparable, c’est la créativité dans les usages des technologies qui démultiplie l’innovation et fait la différence entre les entreprises.

Sur le sujet des mobilités, cela rejoint complétement les propositions d'innovations dans les usages apportés par les TIC, dans de nouveaux modes de gouvernance et d'autorités des transports, dans le partage de nouvelles données permettant de créer de nouveaux services.

Lire la suite

Daimler, Europcar et une smart adaptée pour l’autopartage

Daimler subsidiary car2go GmbH and Hamburg-based Europcar Autovermietung GmbH will launch the car2go mobility concept in Hamburg in spring 2011. Initially there will be 300 smart fortwo vehicles for the car2go scheme in the Hanseatic city. The cars being used are two-seater smart car2go edition models equipped with carsharing telematics and a solar roof. The fleet will be further expanded if there is enough demand.

Smart_car2go 
 
The two companies have established car2go Hamburg GmbH, their own operating company, in which Europcar has a 75% majority stake.

Following pilot launches of car2go in Ulm (Baden-Württemberg, Germany) and Austin, Texas (USA), Hamburg is the first city in which car2go is being introduced as part of the planned international market launch.

Les véhicules Smart ont été revus et adaptés pour un usage d'autopartage. Il s'agit d'une première version sachant que la prochaine génération pourrait être développée à partir de la feuille blanche (ou presque). Quelles seraient les caractéristiques strictement nécessaires à un véhicule en autopartage (performance et surtout TCO – total cost of ownership – minimal !!) ?

C'est bizarre mais dans un système (comme car2go) où le gestionnaire et le constructeur ont intérêt à réduire la consommation EN USAGE REEL (et non uniquement sur cycle homologué), on trouve des solutions …

Lire la suite

Des exemples de convergence auto / moto

Dans la vidéo ci dessous, des exemples de convergence auto/moto qui conduieront à de nouvelles formes de véhicules mono-usage (avec lesquels on ne fait pas tout), à des problèmes de partage de la voirie et des espaces de stationnement mais également à des potentiels très importants de gains énergétiques par déplacement. Seront nous capables de maîtriser les effets rebonds ? Une des questions centrale est : que ferons nous, collectivemment des gains énergétiques obtenus par des véhicules ou des organisations plus efficaces ? est ce que nous allons, comme maintenant, les réinvestir dans plus de mobilité ou bien les réinvestir dans d'autres actions vertueuses ?

Lire la suite

Comment faire un VE à 6000 euros ? et surtout pourquoi ?

Produite et conçue en Pologne avec des caractéristiques basiques, mais largement suffisantes pour un déplacement en milieu urbain ou périurbain, ce VE pourrait préfigurer les futurs véhicules intégrés dans des services de mobilité. Pour mémoire, une étude ADEME – IFP (voir ici) a déterminé la puissance nécessaire pour un véhicule urbain, et comparer à isoperformances véhicules électrique et thermique. La capacité à concevoir et produire un VE à 6000 euros est acquise, il s'agit également de produire simultanément l'écosystème dans lequel ce type de véhicule s'inscrit. En effet, peu de ménages (voir ici) pourront acquérir ce véhicule que l'on peut qualifier de mono-usage (avec lequel on ne peut pas tout faire) en complément d'un véhicule standard thermique. Ce type de véhicule électrique à bas prix pourrait donc se développer dans des offres de mobilités globales.

Polish firm Romet presented at Intermot 2010 in Cologne a prototype of small neighborhood electric car (NEV) named 4E (Electric, Economic, Ecologic, Easy). The 4E may go into production in 2011, mainly for Western European markets.

Lire la suite