BMW i, Citroën Multicity, Toyota Global Vision affichent leurs ambitions dans les services de mobilité

Fin 2009, un article de ce blog proposait, comme voie intéressante, le développement de service de mobilité multimodale, permettant de passer de l’âge de la propriété (du véhicule) à l’âge de l’accès (au service). Les contraintes, agissant sur les industries, les utilisateurs et l’environnement, sont telles qu’une optimisation de l’usage des véhicules-infrastructures-énergies, rendus possibles par les TIC, augmente les degrés de liberté du système complet. Ces leviers optimisations deviennent en période de fortes tensions économiques et environnementales, incontournables.

Par ailleurs, les changements de comportement, liés en partie aux générations, ouvrent de véritables ruptures dans les usages. Nous serions alors à un moment singulier où les possibilités offertes par les TIC en matière de changement d’usage des objets véhicules, rencontrent d'une part certains aspirations des citoyens, utilisateurs de solutions de transports et d'autre part des opportunités pour de nouveaux acteurs entrant dans l'écosystème de la mobilité. Nous constatons aujourd’hui que certains changements d’usage sont possibles, rapidement et d’une grande amplitude, mais également que d’autres restent « captifs » d’une solution unique, synonyme de fragilité à l’avenir.

Tour à tour les constructeurs se positionnent, dévoilant une partie de leur stratégie : véhicule communicant, éventuellement électrique, multimodalité, intégration massif des TIC, des  applications pour smartphones vers les infrastructures ou l’habitat …

Propulsé par BMW i Ventures : Le secteur des services de mobilité est en pleine émergence et change continuellement. Afin de s'engager de la manière la plus flexible, BMW Group a fondé BMW i Ventures, une société financière d'innovation basée à New York City. BMW i Ventures fournit des investissements en début et en milieu de phase avec un fort potentiel dans le domaine des services de mobilité. La société a accès aux ressources de BMW Group et peut agir avec la réactivité et l'agilité d'une start-up. Il est viser des partenariats stratégiques et à long terme. Si vous pensez que vous avez un service prometteur à offrir Veuillez soumettre votre proposition ici. Cela rejoint des formes de fonds d’investissement comme celui de la SNCF (voir ICI).

« BMW i représente un nouvel élan en matière de mobilité. Avec l'introduction de cette nouvelle marque-sœur, BMW Group réaffirme son leadership en tant que marque automobile Premium la plus innovante en matière de développement durable », a expliqué Ian Robertson en conférence de presse, « Ses produits et ses services ont été conçus autour d'une approche révolutionnaire pour une mobilité durable. Nous sommes à l'aube d'un nouveau jour au sein de notre industrie ; une nouvelle ère pour la mobilité individuelle. BMW i – Née électrique », déclare-t-il.

Dans un précédent article, ce véhicule électrique innovant était étudié au regard de l’économie circulaire que les choix de conception rendent possible.

Toyota vient d’annoncer dans Global Vision un positionnement en matière de mobilité. “Lead the way to the future of mobility”. Toyota will lead industry in tackling technological advances that will spawn next-generation mobility. It will explore possibilities in personal mobility, for example, and in the convergence of information technology for automobiles and “smart grids” for optimizing energy generation and consumption. Toyota will undertake such leading-edge R&D with an eye to adapting products and services to the needs and circumstances in each market.

Citroën a lance le 1er mars Multicity, portail multimodal intégrant un outil d’aide à la mobilité porte à porte, et la vente en ligne de plusieurs solutions de transports.

Renault travaille actuellement sur le développement de solutions de mobilité innovantes intégrant les nombreux véhicules électriques à venir. Tous les constructeurs augmentent visiblement leurs liens avec les loueurs comme Hertz et Renault. Hertz sera l’un des premiers loueurs à proposer à la location des véhicules électriques Renault Twizy, mais aussi ZOE, Fluence Z.E. et Kangoo Z.E.. Hertz Corporation a signé avec Renault une lettre d’intention pour enrichir son offre de location courte durée et son club d’autopartage « Connect by Hertz » de la nouvelle gamme de véhicules électriques (VE) Renault, et ce à travers toute l’Europe. En signant ce partenariat sur les véhicules électriques à l’occasion du Salon de l’Automobile de Genève, Hertz confirme sa volonté de proposer à ses clients des solutions de mobilité zéro émission à l’usage. Au cours des deux prochaines années, Hertz prévoit d’ajouter 500 véhicules de la gamme Renault Z.E. à sa flotte européenne. Ce partenariat fera partie du volet européen du programme mondial de Hertz pour le véhicule électrique, Hertz Global Electric Vehicle, lancé en décembre 2010. Ce programme est conçu pour proposer un large choix de véhicules électriques zéro émission au grand public.

Mais ces industries puissantes ne sont pas les seules sur les rangs. Quelle est la valeur ajoutée de  Citroën Multicity vis-à-vis de Voyages SNCF ? Est-ce qu’une offre de mobilité électrique complète sera plus crédible par BMW, Renault, Hertz ou General Electric ? Les opportunités offertes sont grandes, mais les risques le sont tout autant, comme celui pour l’automobile de n’être qu’une commodité achetée par les futurs opérateurs de mobilité multimodale.

Le mot commodity est couramment utilisé pour désigner un bien de consommation industriel ou individuel (une matière première) disponible en grande quantité et pouvant provenir de nombreux fournisseurs différents. Des exemples sont le sucre, le courant électrique, les boulons, certaines mémoires, périphériques informatiques etc. Tous répondent à des standards et leur origine a peu d'importance pour l'emploi qu'on en fait, les fournisseurs ont peu de latitude pour justifier d'une modification de leur valeur ajoutée.

Et là, c’est le passage du véhicule thermique au véhicule électrique qui libère des possibilités pour que certaines industries se positionnent comme fournisseur de VE en tant que commodité, parce qu’ils utiliseront de nouvelles solutions d’architecture, comme le moteur roue par exemple, de nouvelles solutions de conception en intégrant l’économie circulaire, de nouveaux modèles économiques incluant la seconde vie des batteries par exemple, et concevront des objets optimisés aux usages.

Publicités

Une réflexion au sujet de « BMW i, Citroën Multicity, Toyota Global Vision affichent leurs ambitions dans les services de mobilité »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s