Archives mensuelles : mai 2011

PSA ouvre sa R&D, Google Wallet, Etalab – Quelles actions vont structurer nos mobilités en 2020 ?

Vendredi 27 mai, les échos. Trois informations dans un même journal :

  • PSA annonce "ouvrir" sa recherche vers l'extérieur et privilégier des actions pour "réduire la trace environnementale" de l'automobile, penser "des solutions pour la réconcilier avec la ville". M.Duval-Destin, directeur de la DRIA, annonce ainsi plus de partenariats et la mise en place d'un réseau d'open labs pour utiliser structures communes à plusieurs laboratoires. "Selon les chercheurs, la voiture de 2020 sera beaucoup plus communicante avec les infrastructures, avec les autres véhicules". Et compte tenu des "délais", cette recherche commence aujourd'hui …
  •  Google lance l'offensive du paiement sans contact par le téléphone portable : Google Wallet. A priori peu lié au sujet de la mobilité, Google Wallet s'annonce en fait comme un bouquet de services permettant pour l'utilisateur de nos nouveaux usages, de nouveaux modes de consommation, de nouvelles monnaies (pour certaines virtuelles)… A court terme, la billetique des transports en communs est une cible, puis facilitera le micro-paiement des micro-déplacements du covoiturage, de l'autopartage. Google Wallet rend visible les mutations qui arrivent en matière de communication courtes distances, de marketing individualisé (voir ici), de capaciter à créer de nouveaux services entre particuliers. Google Wallet est ouvert, rendant possible la création et l'usage de monnaie libre, catalyseur d'innovations.
  • Etalab, l'état annonce ouvrir une partie de ses données publiques. Placée sous l’autorité du Premier ministre et rattachée au secrétaire général du Gouvernement, la mission "Etalab" (voir le blog ici) est chargée de la création d'un portail unique des informations publiques data.gouv.fr. Faciliter l’accès et l’utilisation des informations publiques dans un souci de transparence, constitue une priorité de la politique de modernisation de l’Etat. La réutilisation de ces informations offre de larges opportunités à la communauté des développeurs et des entrepreneurs qui pourront les utiliser afin de proposer des services applicatifs innovants. L'accès aux données est un point central de la multimodalité, solution plus robuste de transport (voir MétaNote N°7 sur la donnée). Le site "data.gouv.fr" est prévu pour décembre 2011.

Laquelle de ces trois informations sera structurante pour nos mobilités en 2020 ?

Lire la suite

Scénario d’une mobilité intégrée, et si c’était le seul viable ?

Le MIT et l'Université de Berkeley ont publié une étude portant sur trois scénarios de développement des transports en Chine. Ce document est intéressant car il estime, pour la Chine, les bénéfices d'un scénario "Mobilité intégrée" par rapport à un scénario tendanciel et un scénario "Véhicule propre". Le point de départ de cette étude provient de l'analyse des taux de croissance d'achat de véhicule neuf, de la congestion urbaine, de la pollution locale et bien sûr de la consommation d'énergie. Si ces taux restent constants, cela va poser (pose déjà) de nombreux problèmes à la société chinoise, et nécessitent donc d'identifier les principaux leviers et paramètres clés.

Les paramètres clés dont il faut maximiser l'usage sont l'énergie et l'infrastructure. Les véhicules, les systèmes d'information, les mesures de développement des transports en commun, les politiques tarifaires permettant d'internaliser les externalités, les solutions de contraintes/récompenses orientant les choix vers des modes collectifs, partagés ou doux, sont autant de moyens permettant de maximiser l'usage de l'énergie et des infrastructures, sous entendu espace public. L'étude apporte des éléments quantitatifs intéressants mais n'apporte pas certains points clés.

Il est remarquable de constater que les auteurs ne mentionnent pas une seule fois la possibilité d'appliquer aux USA et dans le monde en général cette approche intégrée… Si la maximisation de l'usage des 2 richesses clés (énergies et espaces publics/infra) est nécessaire, la question liée à la gouvernance se pose. Comment arbitrer des choix d'usage de l'énergie et d'infrastructure entre transports de marchandises et mobilité des personnes ? Pour qui doit-on réserver l'énergie fossile liquide ? ou l'usage du réseau ferré à 8h ? Sur quelles bases, comment les justifier ?

Lire la suite

Etats-unis vers des mobilités 2.0, le cas de NYC

La récente étude réalisée par Brookings concernant l'impact des transports public sur l'emploi ou la capacité à accéder à l'emploi, ainsi que l'appel à manifestation d'intérêt lancé par la ville de New York "DriveSmart Technology" confirme que les tensions sur le prix de l'énergie libèrent des opportunités, (ré)affirment le rôle clé des données et de la gouvernance.

Brookings vient de publier "Missing Opportunity : transit and jobs in Metropolitan America". En résumé, la situation pour accéder aux lieux d'emplois n'est pas bonne avec une moyenne nationale de 30% (des personnes peuvent accéder en TC à l'emploi). Ce taux est variable en fonction des villes, et des salaires, sachant, que les faibles revenus y accèdent encore moins. Une carte interactive a été réalisée : voir ICI.

Lire la suite

La nouvelle économie du partage – New sharing economy

L'économie de la fonctionnalité, du quaternaire fait un lien direct avec l'économie du partage, de la mise en commun puisque les utilisateurs s'intéressent avant tout à la fonction et non à l'objet. Nous nous intéressons ici aux avantages de cette économie du partage en ce sens qu'elle conduit à revoir, à repenser le cahier des charges des objets.

Vendre des objets qui seront partagés, qui seront utilisés pour les services qu'ils génèrent et non pour être possédés, ouvrent des opportunités en matière d'efficacité énergétique, de résistance au lieu d'obsolescense programmée, de maintenance et de recyclage…

Shareable propose un article qui fait le point sur ce sujet. Les tendances se confirment, s'amplifient notamment grâce aux outils de réseaux sociaux qui facilitent le partage, la "création" de confiance.

Lire la suite

MétaNote TdF 12 – L’avenir du vélo

Solution de mobilité à très haute efficacité énergétique proche du TGV (pour le vélo couché), le vélo reste une solution marginale des mobilités quotidiennes en France. Inventé après le train, le vélo poursuit pourtant son évolution : sur l’objet même et sur la fonctionnalité. Il redeviendra un élément central de nos systèmes de mobilité, et modifiera certains jeux d’acteurs.

Intégré dans un service complet comme Vélo’v ou Vélib, l’objet vélo devient un mode de déplacement individuel collectif. Pour l’intégrer dans un service, permettre l’accrochage à des bornes, augmenter sa robustesse, les évolutions sur l’objet ont été nécessaires à tel point que le « vélo serviciel » n’est pas un bon vélo, mais devient une très bonne solution de mobilité. Le vélo est lourd, peu maniable, mais il est disponible partout, tout le temps, à bas prix. Les concessions techniques faites sur l’objet ont permis d’augmenter son usage.

Lire la suite