Archives mensuelles : juillet 2011

Les Transports du Futur – mise à jour de l’aggrégateur de flux Netvibes

L'aggrégateur Netvibes dédié aux Transports du Futur a été mis à jour. Il permet de rester informé des principaux flux d'informations dans les différents domaines : technologies, TIC, urbanisme et société, énergies, actualités, Systèmes de transports et Mobilités.

Netvibes_image 

N'hésiter pas à me renvoyer vos propositions de flux à rajouter à cet aggrégateur. Vous pouvez également télécharger le widget permettant de recevoir sur le bureau toutes les informations issues du blog et du compte twitter.

 

AMI Plate-forme Mutualisée d’Innovation – une chance pour le secteur des Transports Intelligents

Lancement du premier appel concernant les plates-formes mutualisées d’innovation. Dans le domaine des transports et de la mobilité pour les personnes et/ou les marchandises, il a été de nombreuses fois mentionné dans ce blog la nécessité de mettre en œuvre une structure de plate-forme. Google Mobility Service est un exemple. L'articulation avec les autres programmes d’aide est précisée ICI.

Les plates-formes mutualisées d’innovation sont destinées à offrir des ressources mutualisées (équipements, personnels et services associés) en accès ouvert, principalement aux membres du ou des pôle(s) de compétitivité labellisateur(s) et en particulier aux PME. Elles doivent permettre de mener à bien des projets de recherche et développement à forte retombées économiques, pouvant aller jusqu’à leur phase d’industrialisation et de mise sur le marché. Elles ouvrent la possibilité de procéder à des projets d’innovation, des essais et des tests, de développer des prototypes et/ou des préséries, voire de servir de laboratoires d’usages ou « living labs ».

Lire la suite

Fiat ouvre la conception de la Mio aux utilisateurs (au Brésil)

Faisant suite aux propositions détaillées dans l'article Google Mobility Service, l'ouverture de la conception du véhicule faisait partie de ces pistes. Fiat a engagé depuis plusieurs années le partage d'une partie du cahier des charges de la Mio au Brésil.

Pourquoi le Brésil ? il faut retenir cette citation de A.Gorz : "Je ne dis pas que ces transformations radicales se réaliseront. Je dis seulement que, pour la première fois, nous pouvons vouloir qu’elles se réalisent.Les moyens en existent ainsi que les gens qui s’y emploient méthodiquement. Il est probable que ce seront des Sud-Américains ou des Sud-Africains qui, les premiers, recréeront dans les banlieues déshéritées des villes européennes les ateliers d’autoproduction de leur favela ou de leur township d’origine."

La conférence LIFT Marseille de cet été a hebergé une présentation réalisée par Gabriel Borges sur la Fiat Mio :

Lire la suite

Feuille de route et synthèse Systèmes de mobilité pour les biens et les personnes

Vol de cuivre, bienvenue dans le monde de la rareté, base d’une nouvelle économie

Matières premières : nous entrons dans l’âge de la rareté, repenser le système complet des flux de matières, maximiser leur usage et ensuite les protéger…

Les vols de cuivre posent désormais un vrai problème à la SNCF (40 vols par semaine, plusieurs millions d’euros) et également aux gestionnaires de feu de circulation dans de nombreuses villes. Un groupe métaux a été créé pour trouver des solutions. Après les vols de carburant, les métaux deviennent des cibles… Nous entrons dans le monde de la rareté, base d'une économie repensée : fonctionnalité, circulaire, relationnelle.

Lire la suite

Contact C.V.

Me contacter : gabriel.plassat@ademe.fr

Résumé :

  • Expert ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie), service Transports & Mobilités.
  • Expert Commission Européenne FP7 et TEN-T : Green cars, Urban Mobility, réseaux énergétiques
  • Expert ANSES (Agence Nationale de Sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) : émissions Diesel NO2/particules.
  • Cours à l’ESTACA (Ecole Supérieure des Techniques Aéronautiques et de Construction Automobile), à l’ENPC (Ecole Nationale des Ponts et Chaussées), à l’IFP School et à SKEMA Business School.

Compétences : Solutions de mobilités / immobilités intégrées pour les personnes et les marchandises, Technologies Moteurs & Carburants, Numérique dans les transports, Expertise de projet, Incitatifs à l’engagement, Animation et Evolution d’Ecosystème technologique.

Expériences :

Publications :

Brevets :

Formation :

Informations supplémentaires :

Du parking intelligent à la mobilité prédictive

Exemple du parking « intelligent »: intégration des TIC, plus de savoirs, plus de choix. Si plus de savoirs, meilleure gestion.

Nous savons que les infrastructures vont jouer un rôle clé dans les transports du futur, comme en témoigne la collaboration récente entre Vinci et Renault. L'exemple des parkings de San Francisco est particulièrement intéressant. En les rendant plus intelligents (communicants) les usagers peuvent plus facilement connaître les places libres, ce qui d'une part permet de réduire le temps de circulation, mais d'autre part rend plus attractif la voiture particulière puisque l'on trouve sa place plus facilement. 

MBA: The Right Price for Parking from Streetfilms on Vimeo.

Pour ne conserver que les bénéfices environnementaux, il y a une autre solution COMPLEMENTAIRE : faire varier les tarifs de stationnement pour que le tarif soit suffisamment dissuasif surtout aux horaires engendrant les plus fortes congestions.

Lire la suite

Google Mobility Service, Et si nous le faisions sans attendre ?

Comme nous ne pouvons pas prévoir l’avenir et les principales innovations, qui par définition changent les usages, les pratiques et les modes de fonctionnement. Mettons tout en œuvre pour accélérer ces évolutions sans forcément les orienter.

Que ferait Google à ma place ? Jeff Jarvis identifie dans ce livre les caractéristiques singulières de ces nouvelles « entreprises » comme Google ou Facebook, non pas pour les copier ou les combattre  mais pour voir le monde comme eux. Gratuité, collaboration étendue, plate-forme, open source, less is more, … En reprenant le(s) fil(s) de ce blog (voir les MétaNotes), que serait une Google automobile ou un service Google Mobility ?

Lire la suite

La voiture individuelle (une idée bonne pour la casse) reloaded

Reprenant ci dessous les conclusions du très complet article de B.Marzloff de Chronos sur la voiture individuelle : "Les automobilistes sont plongés dans de multiples contradictions, enkystés dans un siècle de pratiques assidues d’un système automobile qui a façonné leur quotidien et redessiné leur territoire. Résultats ? Ils évaluent leur budget automobile à moins de la moitié de sa réalité. Ils se réclament des valeurs de la liberté automobile, oubliant le stress des congestions. Ils célèbrent la résidence à la campagne en se masquant les budgets temps, pollution et économie des servitudes automobiles. Et soulignent, à juste titre, l’absence d’alternatives. Ils réclament furieusement moins de voitures, au moins en ville, depuis longtemps mais persistent dans son usage. En 1998 déjà, La vie du rail titrait en double page, « Les Français sont croyants mais pas pratiquants. » Si les dimensions utilitaires de la voiture prennent le pas sur ses valeurs statutaires et ses promesses imaginaires, tout reste à faire. Mais il semble bien que le « peak car » ne soit plus loin."

Les 8 points listés par B.Marzloff sont justes, le constat est précis, même si de nombreux ménages et entreprises connaissent leur budget mobilité. Néanmoins, la situation actuelle peut se poursuivre si le prix au litre reste sous la barre des 2€ (voir ici). Si cette barre est franchie par effet conjoint du prix du baril et d'ajustement des taxes (venu de l'Europe), nous pourrons observer plusieurs ajustements :

  • des ménages et entreprises incapables de fonctionner "comme avant", conduisant à,
  • une pression sociale forte pour baisser les taxes, ce qui se fera sans doute, conduisant à redonner un peu d'air pour quelques mois,
  • puis, une fois que ces quelques cartouches auront été tirées, la société entrera dans une zone inconnue, hors période de guerre, que je propose d'effleurer ci dessous.

Sous cette contrainte majeure, nous rechercherons des solutions d'adaptation mineures puisque nous n'aurons, au début, trouver aucun degré de liberté au système. Nous pensons que les seules variables d'ajustement sont celles que nous utilisons aujourd'hui. Or, pour en revenir à l'article de B.Marzloff, toutes les solutions de partage ne s'appliqueront qu'à la marge dans ce système, malgré leur potentiel. Dans cette situation, nous observerons clairement l'impact des choix antérieurs des ménages, des entreprises et des collectivités en matière d'aménagement du territoire, de lieux d'habitation ou de mode d'organisation. Des critères comme l'employabilité, l'habitabilité ou la mobilité détermineront les conditions de survie. Des fractures territoriales se rajouteront aux fractures existantes conduisant à l'insularité de nombreuses communes. Pour s'extraire de ce scénario qui arrive, pour exploiter le gisement de progrès apporté par les TIC, les solutions de partage, les aspirations de certains aux changements, tout en maintenant des activités industrielles, je propose de revoir toutes nos certitudes.

Lire la suite