Nous y sommes, la connaissance des mobilités réelles est accessible

GreatBritianMultimodalFlowsLights1

 


Pour le moment basée sur des enquêtes, cette représentation visuelle des flux montre plusieurs intérêts. Elle permet de visualiser les dépendances à l'automobile, et donc la fragilité des territoires aux ressources fossiles. Dès à présent, les traces numériques, via nos assistants numériques, sont techniquement accessibles; elles permettraient de construire des bases de connaissance sans précédent. Pour les mettre en oeuvre, il devient nécessaire de démontrer l'intérêt de la démarche auprès des citoyens tout en leur garantissant une protection et une confidentialité des données. Un tiers de confiance qui pourrait être les acteurs du territoire devient nécessaire.

Accédant à ces données, de nombreux outils d'optimisation sont envisageables pour les voyageurs, pour les collectivités, pour les entreprises, pour l'état, pour …

Si nous nous ne engageons pas dans cette voie malgré les difficultés et les risques qu'elle présente pour en maîtriser la mise en oeuvre et atteindre des objectifs coordonnés, d'autres le feront avec leurs objectifs.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Nous y sommes, la connaissance des mobilités réelles est accessible »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s