Mieux acheter des véhicules propres

La transposition de la Directive Européenne sur les véhicules propres et économes a conduit à la rédaction d'un guide méthologique pour aider les personnes à rédiger les marchés. Cette directive s'applique pour tous les achats publics de véhicules lourds et légers. Elle vise, en intégrant les coûts externes engendrés par les émissions polluantes et les émissions de GES, à pouvoir acheter un véhicule plus cher (d'un point de vue strictement économique) si la somme des coûts externes et des coûts économiques est la plus faible.

Cette directive et le guide associé permettent ainsi de se baser sur des critères de sélection "neutres" d'un point de technologique, et de juger uniquement les performances environnementales et énergétiques des véhicules.

Des progrès sont à attendre au niveau de la connaissance des émissions de tous les types de véhicules pour permettre d'appliquer au mieux cette directive. Ainsi, par exemple, ce type de technologie pourrait permettre d'approcher au plus près les émissions réelles, donc les coûts externes réels, donc d'améliorer la sélection des meilleurs véhicules propres.

Le projet européen Starbus avait également développé plusieurs livrables permettant d'approcher ces données. Ce projet piloté par l'ADEME apparaît dans la boite à outils de la directive. L'accès aux données stratégiques (consommation et émissions réelles) permet de modifier les critères de sélection, de mieux choisir.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Mieux acheter des véhicules propres »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s