Le véhicule militaire préfigure peut être l’avenir de l’automobile

Non pas forcément au niveau de l'objet (même si Transit City propose de nombreux éléments sur ce sujet : War Mobility), mais au niveau de la façon dont il sera conçu. Le véhicule devra s'adapter à un écosystème de plus en plus complexe, inconnu au début de la conception, implicant de plus en plus d'acteurs, imposant d'aller capter l'innovation diffuse externe aux entreprises. GE et le MIT mettent en oeuvre pour le DARPA une plate forme dématérialisée de crownsourcing permettant de révolutionner la conception et la production.

GE, with the Massachusetts Institute of Technology (MIT) and the Defense Advanced Research Agency (DARPA), are embarking on a program “vehicleforge.mil” to revolutionize modern-day design and manufacturing. The goal of the program is to develop a crowdsourcing platform that would enable a global community of experts to design and rapidly manufacture complex systems such as military vehicles, aviation systems and advanced medical devices. These “cyber-physical systems” can take decades to develop. The primary goal of this program is to dramatically reduce that timeline.

GE and MIT are working to build and demonstrate a crowdsourcing platform to support DARPA’s ongoing Adaptive Vehicle Make (AVM) portfolio. Through this platform, DARPA is looking to attract breakthrough ideas and concepts that could revolutionize the design and manufacture of military vehicles and other complex defense systems.

Crowdsourcing_schematic


La plate forme intègre tous les outils de co-conception multiacteurs jusqu'à la production dans une iFab grâce à la mise à disposition de briques.

AVM

Cette démarche est particulièrement intéressante tant elle met en oeuvre des mécanismes modernes de conception. Le Georgia Tech Research Institut porte actuellement certains développements :

  • A distributed version control system (DVCS) will provide a master repository that records changes to the design of vehicle systems and their components, simplifying the interoperation of design models built with different languages and supporting the merging of work products from one design project to another.
  • Semantic design will use a single, flexible data-structure language to facilitate data sharing and component reuse among both humans and machines. Each component of a vehicle will be represented as a DVCS-managed Web Ontological Language (OWL) file containing component attributes in a machine-readable form.
  • A wiki-based front end will use open-source wiki software to produce a website interface that enables collaboration among multiple users. Features include word processor-like editors, access control, forum-style discussions, and change and version control on pages and file attachments.
  • Mashup apps – VehicleForge users could continue to utilize the Internet's many useful offerings, such as Flickr, YouTube, blogs and online spreadsheets. The VehicleForge developers envision a family of mashup applications that will combine data from different sources, helping designers exploit the Internet's capabilities while maintaining compatibility with VehicleForge.

L'automobile, elle aussi, évolue dans un environnement de plus en plus étendu, complexe (au sens de tissé ensemble), multiacteurs. Son cahier des charges est en pleine mutation tant les usages sont capables de changer; en ce sens, de nouvelles formes de co-conception s'ouvrent à ceux qui souhaitent s'y lancer.

Cette forme de conception ouverte pourrait, dès lors, permettre de concevoir les véhicules simultanément avec les services numériques qui les porteront, en mélant ainsi les logiciels et les matériaux à la source (voir l'article sur la montée en puissance des logiciels), en réalisant des prototypes inédits (voir l'article sur les Fablabs) permettant de les plonger dans le vivant pour mieux intégrer ces boucles rétroactives. Ce processus devra également être imbriqué dans les territoires; à la fois pour designer les produits/services contextualisés, pour expérimenter et produire au plus près des usagers. Ne s'agit-il pas du processus permettant d'industrialiser la voie commune ?

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s