Prochaine Mercedes Classe S – Et si c’était déjà un cybercar ?

La prochaine Classe S intègre tous les éléments pour en faire un véhicule autonome. L'expérience vécue par le conducteur sera déjà profondement modifiée. Cette première étape rassemble les premières briques technologiques des prochains cybercars, et surtout, elle amènera tous les acteurs à prendre conscience de la mutation en cours : consommateurs (même ceux qui ne la conduieront pas), collectivités, élus, industriels… Cette vidéo ne dure que 40 sec. Elle est extraite de la présentation officielle de Daimler Mercedes. A noter que Volvo vient également d'annoncer à l'horizon 2020, la production des technologies autonomes : évitement des piétons et d'animaux, parking automatique, vitesse auto-adaptée à l'environnement, contrôle dynamique transversal…

 


 Les technologies des véhicules autonomes sont donc déjà quasiment disponibles. Elles restent cheres mais ce sera un détail. La capacité à expérimenter dans des territoires devient un facteur de succès de cette filière, un élément décisif au niveau national. Après plusieurs états américains, l'Angleterre vient de décider de poursuivre les expérimentations de véhicules autonomes, avant tout pour des questions de sécurité, de réduction de la congestion, et donc de réduction des dépenses publiques : Actions for Road, a network for 21st century.

Comme cela a été détaillé dans plusieurs précédentes notes (lire plusieurs articles : le choc à venir entre industries automobile & numérique, La Google car va rouler en Californie tout va plus vite que prévu, Nos systèmes de transports et la révolution numérique), le cybercar pourrait être la base d'un système global de mobilité. Les mêmes technologies des véhicules autonomes sont donc déjà utilisées pour proposer un salon roulant à forte expérience, demain elles pourraient permettre de mettre en oeuvre une flotte de véhicule autonome fournissant une nouvelle offre servicielle porte à porte. Cette "chimère" sera structurellement maîtrisée par ceux qui développent les logiciels, les règles d'optimisation des robots sur un territoire. Plus vous serez proches des règles traduites en codes, plus vous serez proches de la valeur. Les règles d'optimisation restent à fixer : 

  • optimisation économique du territoire : les robots doivent permettre de maximiser la productivité économique, la réduction de la congestion est ici essentielle, les mobilités des acteurs économiques, prioritaires.
  • optimisation environnementale : les émissions sont réduites au maximum, pollutions et/ou GES,
  • optimisation sociale : certains déplacements sont gratuits ou à faibles coûts, concernant notamment les personnes en formation ou en recherche d'emplois, 
  • optimisation territoriale : les territoires peu denses bénéficient d'une offre adaptée, les transports publics traditionnels sont profondément modifiés pour ne conserver que les lignes à haut remplissage.

Qui décrira les règles ? qui feront les codes ? Qui écrira notre parcours collectif pour amener à faire circuler des robots ? Bienvenue en 2033, l'Alliance domine.

En même temps, en 2013, IBM et SPRINT viennent d'annoncer leur collaboration pour proposer une offre industrielle basée sur l'utilisation du cloud. ACCENTURE et MICHELIN lancent également EFIFFUEL à partir du Cloud d'Accenture.

"IBM announced today that Sprint is using IBM MobileFirst solutions to deliver a more personalized, responsive connected car experience. Sprint Velocity, an end-to-end mobile integration solution developed specifically for auto manufacturers, is a pioneering capability that enables automakers around the world to develop and market connected services for cars and passenger trucks. As part of this collaboration, Sprint becomes the first mobile carrier to use IBM MessageSight, an appliance designed to enable organizations to manage and communicate with the billions of mobile devices and sensors found in systems such as automobiles, traffic management systems, smart buildings and household appliances. Based on IBM MessageSight, the Sprint Velocity Service Bus is a new communications architecture that lets smartphones, tablets and other devices communicate through the cloud."

"La vocation de Michelin solutions est de concevoir, développer et commercialiser une nouvelle génération de solutions de mobilité pour ses clients professionnels : flottes de Véhicules Légers, Poids Lourds et Génie Civil. Ces solutions gèrent des domaines aussi variés que la réduction de la consommation de carburant, l'externalisation du poste pneumatique et l'augmentation de la productivité des véhicules. En juillet, l'entreprise a lancé la première de ses solutions novatrices : EFFIFUEL™. Grâce à sa plate-forme Cloud Accenture Cloud Platform for hosting and monitoring, Accenture peut rapidement fournir l'infrastructure visant à automatiser les processus nécessaires à l'exécution des contrats clients des offres MICHELIN® solutions actuelles et à venir. Cela comprend, la création du contrat, la collecte et le traitement des données liés à un service, un prix, à la comptabilité et à la facturation."

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s