Archives pour la catégorie General Motor

Exemples de véhicule mono-usage à tendance servicielle …

Faire mieux avec moins en spécialisant les objets aux usages.

Cette re-conception aura des conséquences sur les véhicules "standards", sur les modèles d'affaires de tous les véhicules, sur le partage de la voirie en obligeant à re-considérer les contraintes / récompenses (temps et/ou argent) associées aux différents modes. Des acteurs à la croisée de l'automobile, du 2 roues se préparent … Ne regardez pas ces objets comme vous regardez une automobile, voyez plutôt des services et pour les meilleurs des "fournisseurs d'expériences". Il y a fort à parier que ces objets réels soient associés avec ça

Ergonomie_large
20100608172238
Rainbow_system_600x300

Lire la suite

Publicités

MétaNote N°14 – L’avenir de l’automobile

Recherchons les principales tendances de fond qui ont, jusqu’à présent, structuré les choix. Le passage de la calèche à l’automobile est bien « discret » au sens mathématique, il ne s’agit pas d’une évolution continue. Personne ne pouvait imaginer au départ le formidable potentiel de cette rencontre [Moteur à Combustion Interne + Pétrole] ; nous sommes probablement en train de vivre le même type de transition vers un système plus large et plus complexe. Dès le départ, le chemin choisi [Moteur à Combustion Interne + pétrole] est celui qui comportait le plus de risques, le plus de difficultés mais le plus haut potentiel en matière d’intérêt individuel.

Et si le choix d’investir autant dans ce système [MCI+pétrole] était lié à sa capacité prodigieuse à produire de l’individualisme ? Si cette tendance de fond va se poursuivre, le choix devrait donc se porter sur les solutions technologiques qui maximisent notre « individualisme », c'est-à-dire des capacités à maximiser notre temps libre, à enchaîner de nombreuses actions dans des environnements multiples et complexes. Depuis l’industrialisation de l’internet mobile, il est probable que la maximisation de notre individualisme ne passe plus principalement par le véhicule, l’objet roulant, mais par l’accès à des connaissances et des savoirs qui nous permettront de mieux réaliser nos activités, de maximiser notre temps libre et éventuellement d’accéder au « meilleur » siège libre roulant, le plus adapté au contexte. Après la calèche et l’automobile, quel système sera alors le plus résilient dans le monde de la rareté ?

Lire la suite

Connaitre, Choisir, Changer, Comprendre, Synchroniser, Co-concevoir, Fabriquer les Transports du Futur – Tout en 1

Tentative de synthèse dans ce schéma ci dessous.

Utiliser le meilleur des 2 mondes numériques et physiques pour concevoir de nouvelles solutions de mobilité, hyper-efficaces, répondant aux besoins de chaque utilisateur, partageable, réparable, re-configurable, matérialisées le plus tard possible et le plus près possible du marché :

Bienvenue dans l'ère de la rareté matérielle et de l'intelligence collective infinie. Vos commentaires, avis, compléments sont précieux (les déposer en commentaire).

Accéder directement au schéma (liens hypertexte dans les cadres rouges): Téléchargement Les2mondes

Le choc des cultures – 2 articles, 2 visions du monde qui vient

Alors que Paris Tech Review publie un échange avec M.Satinet, Ancien Directeur Général de Citroën, portant sur l'avenir de l'automobile, le Time s'interroge sur l'impact du peer to peer sur notre façon de nous déplacer. Deux visions du monde (qui n'engagent sans doute pas Citroën).

"L'industrie automobile a plus d'un siècle et pourtant elle n'est pas totalement mûre. Elle connaît aujourd'hui de profondes évolutions, tant sur le plan technologique que dans les dynamiques commerciales. Qui seront les gagnants, qui seront les perdants?". La question posée par Paris Tech Review est bien la bonne, mais les éléments considérés par M.Satinet sont malheureusement trop étroits, trop centrés sur cette industrie vieille de plus d'un siècle. Tout est pourtant abordé dans l'analyse des forces et faiblesses de ces ex-concurrents, sur les changements liés à la présence chinoise, sur l'impact de la contrainte climatique et bien sûr, sur les évolutions technologiques, qui permettent d'éviter de regarder ailleurs…

Et c'est bien là le problème, les nouveaux entrants, ceux qui vont modifier les usages, les pratiques de mobilités pourraient ne pas être les constructeurs automobile eux-mêmes. Et l'article du Times montre la scission en mentionnant non pas VW, Audi ou Fiat, mais RelayRides, Getaround et JustShareIt.

Lire la suite