Archives pour la catégorie marchandises

Le projet Instant Mobility lance une enquête auprès des conducteurs professionnels

Instant Mobility (déjà abordé dans un précédent article) est un projet de recherche européen sur 2 ans qui étudie les moyens d’améliorer la mobilité urbaine des personnes et des biens ainsi que la gestion des réseaux de transport. Il prévoit, par la création d’une plateforme virtuelle pour les transports et la mobilité, d’améliorer l’efficacité du fret et de la messagerie. (http://instant-mobility.com)

Les futurs services imaginés par Instant Mobility profitent de l’Internet du Futur. Ils permettront a) une planification optimale des itinéraires, b) une réactualisation du guidage grâce à une connaissance fine et temps réel du trafic comme des différents évènements sur la route, c) une re-planification des itinéraires compte tenu des demandes de livraison, et d) des transferts de colis entre conducteurs. Tous ces services adopteront une approche personnalisée intégrant une aide à l’éco-conduite.

L’objectif d’Instant Mobility est de prendre en compte les besoins des professionnels du fret dès la conception des services en définissant les nouveaux services avec l’aide des conducteurs pour proposer les meilleures solutions possibles et en évaluant comment ces nouveaux services et leur changement seront adoptés.

A cette fin, Instant Mobility organise une consultation auprès des conducteurs professionnels au sein de plusieurs pays européens.

Pour répondre à l’enquête : http://www.tfaforms.com/253923

Lire la suite

La logistique du futur

Le transport de marchandises est le reflet visible de notre mode de vie. Nous sommes ce que nous achetons, ce que nous mangeons. Nous partirons de deux citations de A.Tocqueville et A.Smith pour tenter de comprendre les tendances de fond dans le domaine de la logistique pour les poursuivre en intégrant des innovations venant du numérique.

Je vois une foule innombrable d’hommes semblables et égaux qui tournent sans repos sur eux-mêmes pour se procurer de petits et vulgaires plaisirs, dont ils emplissent leur âme. Chacun d’eux, retiré à l’écart, est comme étranger à la destinée de tous les autres. Tocqueville, De la démocratie en Amérique 1835.

 « Peu importe que les autres convoitent ce qui ne mérite pas d’être convoité, ce qui compte c’est le regard de convoitise lui-même. C’est de ce regard que, sans le savoir, chacun est friand ». Reprenant un des pères de l'économie, Adam Smith, et son ouvrage Théorie des sentiments moraux, J-P.Dupuy, dans l’avenir de l’économie, nous rappelle que les agents économiques (nous) croient poursuivre l'utilité (bien être matériel), mais en fait, ils recherchent « le regard des autres », l'approbation. Ce « mensonge collectif à soi-même » est profond, d'autant plus que les agents sont dans l’opacité sur leurs propres motivations et sur celles des autres.

Notre consommation de biens matériels semble être une tendance de fond bâtie sur l’individualisme et un mensonge collectif à soi-même, tout en essayant de réduire les impacts collectifs. Pour répondre à ce « besoin », des professionnels ont développé et industrialisé des processus complexes permettant aux matières premières, puis aux produits intermédiaires et finis, de parcourir des procédés de fabrications industriels devenus mondiaux pour arriver aux bons destinataires. La logistique rassemble ces processus. Quelles évolutions peut-on attendre ?

Lire la suite

Nos systèmes de transport et la révolution numérique, pourquoi cela va tout changer.

En partant d’un exemple possible (présenté lors du séminaire Tuck), la Google car, les possibilités offertes par le numérique montrent des gains sans précédent dans le secteur des transports. Mais pour bénéficier de ces gains, il faudra identifier, comprendre et travailler tous les risques…

Imaginer… Déployer 50 000 robots roulants partagés sur une ville de 500 000 habitants et "supprimer" 200 000 voitures. Techniquement imaginable d’ici quelques années, le robot roulant. Une version existe déjà : Google car. Les mobilités seront équivalentes en véhicule.km mais elles seront beaucoup plus efficaces, rapides, économiques et sûres. L’innovation principale ne viendra pas du robot mais du logiciel d’optimisation de la cohorte de robot sur un territoire étendu. Le robot roulant, hybride entre le transport public-privé-collectif-individuel, sera configurable en fonction des villes, des pays, des infrastructures, des besoins : 2 à 20 places, les clés de répartition (nombre de véhicule à 2 places, à 4 places…) seront-elles aussi fonction des pratiques de mobilité, apprises en permanence par les robots eux-mêmes qui remonteront toutes les données. Ce ne sera plus une automobile, ce sera une plateforme servicielle partagée couplant tous les modes de transports. Le robot roulant sans chauffeur est, en fait, le prolongement des services d’autopartage-covoiturage-taxi… Des sièges libres sont mis en circulation, optimisés dans le seul but d’atteindre des objectifs : mobilité, énergie, coûts …

Lire la suite

Parce que la transparence va devenir un facteur stratégique pour les entreprises du transport

L'exemple de M.O.L. (Mitsui OSK Lines) pourrait préfigurer les prochaines étapes du transport de marchandises: la mise à disposition des clients de tous les indicateurs de performances des modes de transports utilisés.

Lire la suite

MétaNote TdF 13 : Les innovations clés dans les Transports, les services de mobilités et les chaînes logistiques

Quatre années pour tenter de comprendre le problème

Quatre années ont passé depuis la première note « le passage de l’objet au service, une chance pour l’environnement, les industries et les citoyens ». Quatre années à apprendre, écouter. Quatre années à lire dans les thèmes et surtout en dehors. Quatre années à penser les années qui viennent. Quatre années à tenter d’identifier les mouvements principaux de nos sociétés, « les vecteurs propres », ceux qui conduiront aux premiers craquements. Et durant ces quatre années, le référentiel a lui aussi changé, rien n’est resté immobile, nous avons tous progressé. Il est désormais possible de se hisser à l’échelon suivant : des systèmes de systèmes.

Lire la suite

Août 2023, HyunCook déploie ses services de mobilité et remporte de nombreux appels d’offre dans plusieurs mégalopoles.

Ce conglomérat asiatique n’avait pourtant aucun lien avec l’industrie automobile dix ans auparavant. Mais le contexte a bien changé, et les contraintes économiques et énergétiques sont tellement fortes aujourd’hui.

Fukushima a sans doute joué un rôle de catalyseur. Le Japon a été obligé d’inventer des moyens profondément différents d’économiser de l’énergie rapidement dans tous les domaines, notamment dans le secteur du bâtiment, en s’appuyant sur des technologies existantes mais en améliorant fortement l’efficacité des systèmes. HyunCook a été alors un des pionniers à réinterroger les appareils électroménagers pour concevoir le premier système serviciel culinaire.

Lire la suite

La Logistique by Amazon : Work Hard, Have Fun, Make History

Enorme (70 000 m2), cet entrepôt de Saran (Loiret) où en ce moment 2 000 personnes travaillent 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, est censé disposer d’au moins un exemplaire de chaque produit vendu par le géant du commerce en ligne. C’est dire ! Visite de cet endroit très particulier

Reportage-chez-amazon-france-953243


Lire la suite