Archives pour la catégorie marche

Le premier jour où j’ai décidé de me déplacer autrement …

Chaque jour, il y a plusieurs millions de décision concernant les transports : individuellement, nous choisissons un mode de transport à chaque fois ou nous faisons comme d'habitude, nous choisissons tel itinéraire ou le trajet habituel, nous acceptons de prendre un collègue de travail sur le chemin ou pas, nous planifions nos déplacements/achats/activités ou pas, nous utilisons un mode actif de déplacement (vélo ou marche).

Nous en sommes individuellement et collectivemment responsables. Ces décisions, ou absences de décision, ont toutes des conséquences directes connues, quantifiées : congestion, pollutions, émissions de GES et coûts économiques. En général, ce sont ces éléments  qui sont invoqués pour tenter de faire changer les comportements ou pour justifier d'une certaine pratique. Ils évoquent des considérations individuelles (le coût, le temps perdu) et collectives (congestion, pollutions), et sont liées à des richesses échangeables et quantifiables (notre monnaie) et des richesses uniquement quantifiables (pureté de l'air, temps "perdu ou gagné"). Mais est ce que nous agissons uniquement pour optimiser ces paramètres ? Sommes nous uniquement des économistes comptables ?

Lire la suite

Nike+ Fuel / Nissan Nismo

Déjà présenté (lire Super à 1.6 €/litre, passer à Nike Fuel), Nike Fuel incarne une certaine idée des mobilités actives. Nissan innove avec Nismo Watch, pour être connecté à son véhicule et partager ses mobilités motorisées. D'après vous, qui incarne le mieux les prochains imaginaires ?  


Mon premier apparaît sur tous les modes de transport individuel, mon second vous fait bouger les soirs et les Week-end

Ensemble il pourrait préfigurer
les imaginaires des mobilités des décennies à venir.

V.Kaufmann (Directeur du LASuR à l'EPFL) indique les changements relationnelles entre les jeunes et l'automobile (écouter). Il propose notamment que "le franchissement de l’espace procuré par l’automobile
est surpassé par les moyens de communication à distance.". L'assistant numérique (lire la MétaNote N°10) apoorte en effet de plus de fonctions, de liens. Il s'est imposé pour être "relier à" son réseau. La rencontre physique n'étant alors qu'un sous-domaine des rencontres entre personnes.

Mais cette scission pourrait s'étendre. Le symbole d'une mobilité dynamique, sportive pourrait également quitter l’automobile premium
pour venir se nicher à la croisée des réseaux sociaux, des MOG, du sport et …
de Red Bull.


Lire la suite

La Tournée – un dispositif logistique innovant au service du lien social

S'inspirer des dabbawallah pour concevoir, expérimenter et industrialiser un service de logistique de collecte/livraison de colis dans Paris, nous en avions parlé en 2011. La Tournée est maintenant pleinement opérationnelle (vidéo et présentation ci dessous) et cherche à se répliquer.

Il s'agit de collecter et livrer à pied en utilisant des chariots, quelques outils numériques, et une excellente organisation. Ce dispositif crée un nouveau lien social et affiche une résilience très élevée à tous les chocs à venir. Tôt ou tard vous y viendrez, autant commencer maintenant !

 

Lire la suite

Contribution de l’ADEME aux visions énergétiques 2030 & 2050

Cette année 2012 a notamment été consacrée à l'élaboration de visions énergétiques pour tous les secteurs dont les Transports. Ces projections aux horizons 2030 et 2050 ont été construites selon des méthodes spécifiques détaillées dans le document ci-dessous.

Pour la mobilité des voyageurs et le transport de marchandises, des approches systémiques ont été mises en oeuvre. Des gisements importants d'économies d'énergies sont accessibles dans les technologies, mais également dans les usages. Un paramètre clé a évolué : le remplissage des véhicules. En associant progrès techniques et en augmentant le remplissage des véhicules (lourds et légers, personnes et marchandises) nous sommes capables d'atteindre le facteur 4. L'atteinte du facteur 4 nous permet alors d'utiliser massivemment de "nouvelles" énergies pour les transports : Biogaz, GNV, biocarburants liquides 2ème génération et électricité.

Faire du remplissage au objectif de recherche majeur

Dès lors il faut tout engager pour améliorer le remplissage de nos véhicules. Il s'agit de (beaucoup) mieux utiliser les flux de sièges libres qui circulent. Tous les services de mobilités y participent. Tous les modes collectifs y participent. Tous les modes actifs y participent. Il faut sortir progressivement de la possession exclusive de l'automobile. Une 3ème voie est proposée dans cet exercice de prospective : La voiture servicielle, celle qui va lier tous les modes.

Cette 3ème voie est le fruit de nombreux échanges engagés depuis près de 4 ans avec tous les acteurs. Elle se retrouve dans de nombreux documents de stratégie rédigés dans des instances nationales : PIPAME (pdf et ppt), Centre Analyse Stratégique, Académie des Technologies et dernièrement CESE

Le numérique permet d'abaisser de nombreuses barrières et rend les objectifs, inscrits dans la vision ADEME, crédibles et souhaitables. Les usages "intelligents" de l'automobile et la multimodalité doivent devenir des sujets de recherche tout aussi soutenus et nobles que la voie technologique.

Lire la suite

Prix du carburant et Obésité – étude aux USA

Pour Dr. Charles Courtemanche, l'augmentation de l'obésité dans les années 90-2000 est fortement liée au faible prix du carburant ayant entraîné une augmentation des distances parcourues en véhicule. En conséquence, cet économiste de l'Université de Caroline du Nord a estimé (voir étude) qu'en augmentant le prix du carburant d'un dollar, cela pourrait permettre de réduire le taux d'obesité de 10% et d'économiser 11 Milliards de dollar. 

Une autre étude récente confirme ce lien obésite/mobilité motorisée même si l'obésité n'est pas expliquée par ce facteur seul. Le graphique est assez parlant :

Lire la suite

Livre – Transports et Mobilités du Futur, Quelles rencontres pour le 21ème siècle ?

Reprenant plusieurs métanotes, ce livre n’engage que son auteur et non l’institution à laquelle il appartient. L’objet de cette diffusion est de stimuler le débat, d’appeler des commentaires et des critiques, de synchroniser les différents acteurs pour accélérer le passage  à l’action.

Une version du livre au format .pdf est disponible en m'envoyant un courriel à l'adresse : transportsdufutur@gmail.com et en indiquant dans l'objet "rencontre". Des liens sont proposés ci-dessous pour recueillir vos commentaires, avis, propositions, idées … Une version au format .epub est en cours de réalisation pour une lecture numérique hyperliée.

Lire la suite

Dans le monde entier, nous voyons de plus en plus de gens adhérer à cette vie de piéton

Pour Alex Steffen, "nous substituons dans nos vies l'accès aux choses que nous voulons. Nous sortons et nous sautons en voiture et nous allons d'un endroit à un autre. Et en gros nous utilisons la mobilité pour avoir l'accès dont nous avons besoin. Mais quand nous vivons dans une communauté plus dense, soudain, ce que nous voyons, bien sûr, c'est que ce dont on a besoin n'est pas loin. Et puisque le trajet le plus durable est celui qu'en premier lieu vous ne ferez jamais, tout de suite, nos vies deviennent plus durables. Et il est possible, bien sûr, d'augmenter la densité des communautés environnantes.

 

Lire la suite

L’ADEME lance un Appel à Manifestations d’Intérêt – Déplacements quotidiens des personnes et acheminement final des marchandises

Dans le cadre des investissements d'avenir et du programme "Véhicule du Futur", l'ADEME lance un Appel à Manifestations d'Intérêts (AMI) sur le sujet des déplacements quotidiens des personnes et l'acheminement final des marchandises.

Il s'agit, dans cet AMI, d'innover dans une approche systémique en incluant tous les acteurs de la mobilité : opérateurs de transports publics, constructeurs automobiles, de camion ou de deux roues, gestionnaires d'infrastructures, de route ou de parking, loueurs, banques et assurances, opérateurs de télécommunications, laboratoires de recherche sur les transports, la gestion de données ou la simulation numérique complexe, fournisseurs d'énergies mais également les collectivités et les autorités organisatrices.

Les innovations devront porter sur l'optimisation du système complet, sur les interfaces, pour faciliter, simplifier les passages d'un mode à l'autre, à la fois pour les personnes et les marchandises, pour mieux utiliser nos transports publics, mais également mieux exploiter l'usage des véhicules individuels qui peuvent se partager le temps d'un déplacement. Les territoires d'expérimentation devront jouer un rôle majeur pour fédérer tous ces acteurs, créer des synergies, ou encore partager des données pour en maximiser l'usage.

Lire la suite

Demain nous connaîtrons en temps réel nos émissions de CO2 liées à nos déplacements, et après demain, les mutuelles de santé s’en serviront pour adapter les tarifs

Le MIT développe un outil CO2GO qui estime, sans aucune action de la personne, ses émissions de CO2 liées à ces déplacements. Utilisant les capteurs inclus dans un smartphone (GPS, acceleromètre, et demain ?), il est déjà capable « d’auto-identifier » le mode de transport, puis en appliquant des facteurs d’émissions par défaut et connaissant les distances, les émissions de CO2 sont estimées. Ceci est disponible aujourd’hui.

Sensors 
Traces

Lire la suite