Archives pour la catégorie mode doux

Visions énergétiques 2030 2050 – compléments Transports & Mobilités

L'ADEME a mené un exercice de prospective qui a permis d'élaborer des scénarios énergétiques et climatiques volontaristes aux horizons 2030 et 2050; ces scénarios s'appuient sur la maîtrise de la consommation énergétique et le développement de l’offre d’énergies renouvelables.

Ce travail illustre une voie possible pour la transition énergétique en France dans une perspective de croissance économique et de maintien, voire d'augmentation, du bien-être collectif et individuel. Il constitue l'une des contributions de l'ADEME au débat national sur la transition énergétique.

Pour les transports, en engageant dès à présent plusieurs actions, il s’agit de positionner au centre d’un nouvel écosystème de mobilités les constructeurs nationaux mais également d’autres acteurs industriels comme les opérateurs de transports publics, les gestionnaires d’infrastructures, les fabricants de borne de recharge, les opérateurs telecom et numériques, les compagnies d'assurance, les sociétés de location et de leasing, les collectivités et autorités organisatrices, et les différents usagers.

Au regard des Appels à Manifestations d’Intérêt (AMI) lancés par l’ADEME sur la thématique des systèmes de transports pour les biens et les personnes (AMI 1 et AMI 2) et des expérimentations liées aux infrastructures de recharge (AMI Infra), il apparaît que de nombreux acteurs économiques nationaux se positionnent pour concevoir de nouveaux produits et services permettant de développer une offre multimodale intégrée à haut niveau de service. Les projets sélectionnés témoingnent de cette diversité et de ces innovations (voir la carte hyperliée). Les Investissements d’Avenir ont catalysé cette dynamique qui est maintenant reprise à l’échelle européenne dans le dernier programme FP7.

Lire la suite

Créer de nouvelles connaissances – le fond et la forme

TrafficCOM incarne de nouvelles règles, de nouvelles relations entre les citoyens, de nouveaux modes de conception et de design, de nouveaux modes de gouvernance et de décision et de nouveaux modèles d'affaires également. Tout cela à la fois. Le fond et la forme.

TrafficCOM est un compteur de véhicule (voiture, vélo, camion) associé à une plateforme logicielle permettant de gérer les données crées, de les partager, de leur donner du sens. Il a été développé en utilisant des briques open source à la fois pour le hardware et le software. 

Lire la suite

Concepts de vélos en libre service

La MétaNote N°12 propose une certaine vision du futur pour le vélo. Les concepts d'un concours de vélos en libre service vont dans le même sens. La mise à disposition de vélo en libre service permet notamment d'apporter vite et partout dans la ville une certaine quantité de vélo. Cette "masse" de vélo en circulation redonne une place à ce mode en relatif aux autres, notamment à la voiture, dans la "bataille de la route". Cela accélère le report modal sur le vélo en général qu'il soit public ou privé.

Pour permettre la multimodalité avec son vélo, la "portabilité" devient une caractéristique essentielle. Comme cela a été indiqué dans la MétaNote et présenté sur quelques concepts, il faut réinventer la transmission (supprimer la chaine) et la roue.

A noter également une solution très élégante de vélo en libre service
dont la station est elle-même mobile car fixée à un dirigeable. On peut
ainsi imaginer que les dirigeables déposent les stations de vélo en
fonction de la demande, des horaires, des "pulsations" de la ville, des
évènements.

Sans_roue

Lire la suite

La Tournée – un dispositif logistique innovant au service du lien social

S'inspirer des dabbawallah pour concevoir, expérimenter et industrialiser un service de logistique de collecte/livraison de colis dans Paris, nous en avions parlé en 2011. La Tournée est maintenant pleinement opérationnelle (vidéo et présentation ci dessous) et cherche à se répliquer.

Il s'agit de collecter et livrer à pied en utilisant des chariots, quelques outils numériques, et une excellente organisation. Ce dispositif crée un nouveau lien social et affiche une résilience très élevée à tous les chocs à venir. Tôt ou tard vous y viendrez, autant commencer maintenant !

 

Lire la suite

Contribution de l’ADEME aux visions énergétiques 2030 & 2050

Cette année 2012 a notamment été consacrée à l'élaboration de visions énergétiques pour tous les secteurs dont les Transports. Ces projections aux horizons 2030 et 2050 ont été construites selon des méthodes spécifiques détaillées dans le document ci-dessous.

Pour la mobilité des voyageurs et le transport de marchandises, des approches systémiques ont été mises en oeuvre. Des gisements importants d'économies d'énergies sont accessibles dans les technologies, mais également dans les usages. Un paramètre clé a évolué : le remplissage des véhicules. En associant progrès techniques et en augmentant le remplissage des véhicules (lourds et légers, personnes et marchandises) nous sommes capables d'atteindre le facteur 4. L'atteinte du facteur 4 nous permet alors d'utiliser massivemment de "nouvelles" énergies pour les transports : Biogaz, GNV, biocarburants liquides 2ème génération et électricité.

Faire du remplissage au objectif de recherche majeur

Dès lors il faut tout engager pour améliorer le remplissage de nos véhicules. Il s'agit de (beaucoup) mieux utiliser les flux de sièges libres qui circulent. Tous les services de mobilités y participent. Tous les modes collectifs y participent. Tous les modes actifs y participent. Il faut sortir progressivement de la possession exclusive de l'automobile. Une 3ème voie est proposée dans cet exercice de prospective : La voiture servicielle, celle qui va lier tous les modes.

Cette 3ème voie est le fruit de nombreux échanges engagés depuis près de 4 ans avec tous les acteurs. Elle se retrouve dans de nombreux documents de stratégie rédigés dans des instances nationales : PIPAME (pdf et ppt), Centre Analyse Stratégique, Académie des Technologies et dernièrement CESE

Le numérique permet d'abaisser de nombreuses barrières et rend les objectifs, inscrits dans la vision ADEME, crédibles et souhaitables. Les usages "intelligents" de l'automobile et la multimodalité doivent devenir des sujets de recherche tout aussi soutenus et nobles que la voie technologique.

Lire la suite

La Forge, 1ère communauté open-source dédiée aux véhicules

La mise à disposition d'outils de conception numériques se simplifie - Siemens propose une offre gratuite de Solid Edge aux étudiants, la synchronisation d'un grand nombre de compétences est désormais possible à faible coût, et les moyens de production "dé-professionnalisés" se créent – la fablab en est l'emblême. Ces moyens techniques (lire notamment sur ce sujet Le Système Technicien de J.Ellul et mes notes sur ce livre) peuvent permettre à des collectifs de designer, concevoir, produire et expérimenter des systèmes de plus en plus complexes. Il faut pour cela que les acteurs partagent consciemment un objectif commun. Utilisant l'open source, les outils de collaboration étendus, l'intelligence collective globale, l'individu peut alors co-concevoir, co-construire "ensemble de façon autonome" des produits parfaitement adaptés utilisant des sources locales, réparables, recyclables.

Certains sont capables par leurs compétences et leur énergie d'initier ce type de projet. Ainsi, un bricoleur de génie (par ailleurs diplômé du MIT) Marcin Jakubowki, qui propose, ni plus ni moins, un wiki pour créer les 50 machines principales (tracteur, moissonneuse, …) d'une communauté avec vidéo, tutorial, notices … : Open Source Ecology. Et ce n'est que la première étape d'un projet consistant à écrire un ensemble d'instructions pour un village autogéré entier (coût de départ: $10 000).

Il y a également la Forge qui propose une suite numérique et des moyens de production. Il s'agit de la 1ère communauté open-source dédiée aux véhicules. Plusieurs appels à projets ont été lancés, et les acteurs industriels sont là : un véhicule de rallye, un véhicule de livraison de pizza, des produits/services pour améliorer l'expérience de conduite en ville (soutenu par BMW), ou encore un véhicule urbain à propulsion humaine (soutenu par Decathlon B Twin). Des images ci dessous …

Lire la suite

Et si le vélo reprenait sa place dans la bataille de la route

Arnaud Passalacqua indique dans son ouvrage La Bataille de la route que la principale stratégie consiste effectivement à s'assurer un territoire rigide et bien à soi. Donc à abandonner ce qui caractérise les systèmes de mobilité : leur souplesse. Ce livre intéressant propose une plongée dans le monde violent de la mobilité, sur tous les territoires. Enjeu de la bataille, l'espace public, voit se nouer alliances et oppositions entre les modes de transport.

L'espace public est bien une zone de combat pour ceux qui sont minoritaires en nombre et en masse : vélo, 2 roues motorisés. L'espèce principale, le véhicule à quatre roues, a façonné les voiries. Même si sa place est en réduction dans certaines villes, elle reste largement dominante. Pourtant des signaux faibles indiquent qu'un renversement est possible. Il partira des cyclistes eux-mêmes, ne demandera pas d'infrastructure et trouvera auprès des assurances un formidable allié.

Lire la suite