Archives pour la catégorie Pay as You Move

Feuille de route européenne sur les Transports (commission européenne)

La commission européenne vient de publier aujourd'hui sa feuille de route sur les transports. Le document est directement accessible ci dessous, ainsi qu'une vidéo. Tous les éléments sont disponibles ICI. Les ingrédients sont connus : moins de route, plus d'énergies décarbonées, l'urbain "zéro émission", internalisation des externalités …

Lire la suite

Mobilité intelligente par IBM (video), le passage de l’objet aux services

Rejoignez le groupe de discussion LinkedIn : Smarter Transportation, et écouter également la présentation de Jamie Houghton (IBM) : http://scpro.streamuk.com/uk/player/Default.aspx?wid=8140&ptid=32&t=0

 

Controlled Access Area, European State of the Art

An increasing number of European cities is engaged in the design and implementation of demand management strategies based upon the concept of ‘controlled access’, which entails the more or less gradual interdiction of selected urban areas to traffic. The current situation is characterized by a high degree of heterogeneity, for what concerns:

  • the objectives of the Access Restriction Schemes (ARS): so far schemes were mainly driven by air quality targets, but other strategic objectives are forcefully emerging (reducing congestion, increasing the overall livability of cities)
  • the type of access restriction: i.e. which traffic is specifically targeted? (passengers Vs freight, vehicle technology, time slots, etc.)
  • the instruments adopted: they can be regulatory/prescriptive (bans, vehicle standards, etc.) or/and market based (road and/or parking pricing, bonuses, paying permits, incentives, etc), while information based instruments can supplement/facilitate the implementation of both regulatory and economic instruments
  • the technical/technological solutions adopted to implement and enforce the schemes

Lire la suite

L’apport des TIC dans les transports, vers le citoyen, mais également vers l’autorité

L'apport des Technologies de l'Information (TIC) vers l'usager n'est plus à démontrer, les ventes de GPS, premier pas vers l'Assistant Personnel de Mobilité (APM) sont là pour le prouver. Nous aurons de plus en plus de données à forte valeur ajoutée pour mieux et moins nous déplacer. Mais les TIC pourront mettre à disposition de plusieurs acteurs publics de nouvelles données, de nouveaux savoirs, donc de nouveaux outils de maîtrise et de pilotage.

Dans un article publié dans Mobilettre, Emile Quinet indique également que les TIC permettront de repenser la fiscalité des transports.

Lire la suite

Systèmes de transports intelligents au Japon

Un document  d'une centaine de pages élaboré par l'ambassade de France à Tokyo, intitulé  "Les systèmes de Transport Intelligents au Japon"  présente le développement des systèmes de transport routier intelligents au Japon. 

La première partie du dossier retrace l'historique de la stratégie gouvernementale dans le domaine des transports intelligents et tente d'en expliquer les raisons en mettant en évidence certaines singularités japonaises. Elle expose ensuite l'organisation choisie par le gouvernement afin de diffuser le plus rapidement possible les STI au sein de la nation.

La deuxième partie vise à présenter les technologies des transports intelligents et leurs usages. Dans un premier temps, elle décrit les éléments de base qui constituent l'ensemble des STI au Japon. Pour cela, elle détaille les dispositifs présents dans les voitures, les différents types de communication et enfin la place du système d'information. Ensuite, elle développe les principaux projets soutenus par le gouvernement et explicite leurs usages.

Dans la troisième partie, le rapport aborde les mesures qui ont été prises par le gouvernement afin de prendre en compte l'aspect environnemental dans les transports intelligents. Il présente les actions qui visent à améliorer la protection des routes contre les désastres naturels et dans un deuxième temps, expose les dispositions prises par les autorités dans le but de diminuer les émissions de carbone.

Enfin la dernière partie donne un aperçu des études en cours. Elle explore pour cela, à titre d'exemples, les projets de deux centres de recherche universitaires et donne une esquisse des perspectives futures des transports intelligents. 

Les systèmes de Transport Intelligents au Japon, rédigé par D.Violle – ADEME :

http://www.bulletins-electroniques.com/rapports/smm10_046.htm

L’ADEME lance un Appel à Manifestations d’Intérêt – Déplacements quotidiens des personnes et acheminement final des marchandises

Dans le cadre des investissements d'avenir et du programme "Véhicule du Futur", l'ADEME lance un Appel à Manifestations d'Intérêts (AMI) sur le sujet des déplacements quotidiens des personnes et l'acheminement final des marchandises.

Il s'agit, dans cet AMI, d'innover dans une approche systémique en incluant tous les acteurs de la mobilité : opérateurs de transports publics, constructeurs automobiles, de camion ou de deux roues, gestionnaires d'infrastructures, de route ou de parking, loueurs, banques et assurances, opérateurs de télécommunications, laboratoires de recherche sur les transports, la gestion de données ou la simulation numérique complexe, fournisseurs d'énergies mais également les collectivités et les autorités organisatrices.

Les innovations devront porter sur l'optimisation du système complet, sur les interfaces, pour faciliter, simplifier les passages d'un mode à l'autre, à la fois pour les personnes et les marchandises, pour mieux utiliser nos transports publics, mais également mieux exploiter l'usage des véhicules individuels qui peuvent se partager le temps d'un déplacement. Les territoires d'expérimentation devront jouer un rôle majeur pour fédérer tous ces acteurs, créer des synergies, ou encore partager des données pour en maximiser l'usage.

Lire la suite

L’année 2011 ouvre des opportunités sans précédent en matière de transports et mobilités

Depuis un an, ce blog vise à présenter une vision systémique des transports de personnes et marchandises, à penser le tout pour le connaître, le prévoir et l'améliorer. Nos objectifs communs sont, notamment, de construire des solutions plus robustes aux  crises à venir, plus solidaires, plus économes en ressources, en faisant appel à tous les leviers : sur les objets bien sûr, mais désormais sur leurs usages et sur les interfaces entre les objets dans le but d'optimiser à la fois les aspirations individuelles et collectives.

La question n'est plus aujourd'hui de savoir quel rôle vont jouer les TIC, quelle technologie moteur va s'imposer, ou encore est ce que le covoiturage gagne du terrain. Nous devons changer le niveau de complexité des projets, décloisonner toutes les solutions existantes, utiliser tous les leviers d'efficacité énergétique en maîtrisant simultanément l'effet rebond, monter des projets ancrés dans des territoires rassemblant un large spectre d'acteurs de différents compétences, différentes tailles, pilotés par de véritables chefs d'orchestre capables de dialoguer et de comprendre des start-up, des multinationales, des collectivités ou des laboratoires de recherche.

Lire la suite