Archives pour la catégorie port

Livre – Transports et Mobilités du Futur, Quelles rencontres pour le 21ème siècle ?

Reprenant plusieurs métanotes, ce livre n’engage que son auteur et non l’institution à laquelle il appartient. L’objet de cette diffusion est de stimuler le débat, d’appeler des commentaires et des critiques, de synchroniser les différents acteurs pour accélérer le passage  à l’action.

Une version du livre au format .pdf est disponible en m'envoyant un courriel à l'adresse : transportsdufutur@gmail.com et en indiquant dans l'objet "rencontre". Des liens sont proposés ci-dessous pour recueillir vos commentaires, avis, propositions, idées … Une version au format .epub est en cours de réalisation pour une lecture numérique hyperliée.

Lire la suite

Publicités

MétaNote TdF N°8 – Les ports, le fret et le transport de marchandises

Jamais un sujet de fond n’avait présenté également autant « d’apparitions visibles» ou signaux faibles ces derniers jours. Grèves dans les ports, réponse des acteurs économiques

Grutier 
Le transport de marchandises vers le consommateur final est en croissance dans les pays de l’OCDE, alors que celui des personnes est plutôt stable voire en baisse. Les systèmes logistiques complexes mis en œuvre au niveau mondial pour acheminer les produits conduisent à des émissions de CO2 et consommations d’énergies essentiellement fossiles, mais également d’espaces et d’infrastructures publiques et privées. Demain encore plus qu’aujourd’hui, la performance environnementale et énergétique des entreprises et des produits livrés deviendra centrale. Connaître, afficher et améliorer en permanence ces bilans environnementaux ne sera plus l’exception ou un acte précurseur, ce sera la norme. Dans ce cadre, quels rôles vont jouer les infrastructures majeures comme les ports, les hubs ou l’hinterland ? Quand ils seront décisifs pour l’acte d’achat, qui pilotera les indicateurs de performances environnementaux ?

Lire la suite

Le port du Pirée, cheval de troie chinois

Avec la récente signature d’un contrat de concession à 3,3 milliards d’euros dans le port du Pirée, la Chine a commencé à établir ses positions en Europe.

En juin, le géant public chinois Cosco a conclu un contrat de 3,3 milliards d’euros pour obtenir l’autorisation d’exploiter l’embarcadère n°2 pour les 35 prochaines années, s’engageant en échange à investir 564 millions d’euros dans la modernisation des équipements portuaires, la construction d’un troisième embarcadère et le quasi triplement de ses capacités de gestion des marchandises. Le port marchand, situé juste à côté de l’embarcadère où des milliers de touristes empruntent le ferry pour aller dans les îles, peut actuellement charger et décharger jusqu’à 1,8 million de conteneurs par an, soit 5 000 par jour.

Lire la suite