Archives pour la catégorie roadpricing

Et si les jeux étaient déjà faits ? l’iMaaS va s’imposer.

IMaaS
D'ici la fin de l'année, une société vieille de quelques années va permettre de transporter autant de personnes que l'Eurostar. Déjà, les 26000 voitures partagées en France placent la moitié de la population à moins de 15 minutes à pied d'un véhicule partagé, utilisable, simplement, aujourd'hui. D'ici quelques mois le gouvernement chinois pourrait annoncer dans les 8 principales villes des mesures de restriction visant à limiter l'usage et probablement l'achat de voiture. L'Oregon (USA) invente cet été une nouvelle fiscalité du transport basée sur une facturation à l'usage, ouvrant des innovations politiques et, en conséquence, des modifications profondes dans l'usage de la voiture. Tous les jours, profitant des progrès fulgurant des technologies numériques, de la créativité de la multitude, se créent de nouvelles applications simplifiant, regroupant, agrégeant des solutions de mobilité plus simples, plus fonctionnelles et demain plus agréables. Enfin Aetna, compagnie d'assurance, lance une première application traçant votre activité physique pour bénéficier de réduction sur votre mutuelle de santé.

Pris individuellement ces exemples intéressent, mais ils restent des signaux faibles.

Considérés ensemble, et en se plaçant du point de vue des citoyens, ils dessinent clairement de nouvelles mobilités/immobilité, de nouvelles contraintes, de nouveaux comportements, de nouvelles relations à l'automobile, de nouvelles expériences utilisateurs, de nouveaux imaginaires.

Lire la suite

Publicités

MétaNote TdF 3, La surveillance – reloaded

La précédente MétaNote Tdf N°3 portant sur le sujet a été rédigée il y a 3 ans (déjà !). Les tendances identifiées se réalisent toutes, et elles s'accélèrent. Automatisation et Robotisation des radars de contrôle dont les drones, utilisation des technologies numériques nomades pour tracer et apprendre les pratiques réelles notamment dans les transports, industrialisation de ces technologies fusionnées avec nos vêtements-nos lunettes-nos montres …

Et si les techniques de surveillance et les acteurs associés structuraient les Transports du Futur et notamment les pratiques et les comportements ?

Avec l'effondrement des prix des technologies, les "besoins" de sécurité et de contrôle, tous les éléments s'assemblent pour amener à l'hypersurveillance décrite par Jacques Attali dans son livre Une brève histoire de l'avenir. Les faits sont les suivants.

Lire la suite

La logistique du futur

Le transport de marchandises est le reflet visible de notre mode de vie. Nous sommes ce que nous achetons, ce que nous mangeons. Nous partirons de deux citations de A.Tocqueville et A.Smith pour tenter de comprendre les tendances de fond dans le domaine de la logistique pour les poursuivre en intégrant des innovations venant du numérique.

Je vois une foule innombrable d’hommes semblables et égaux qui tournent sans repos sur eux-mêmes pour se procurer de petits et vulgaires plaisirs, dont ils emplissent leur âme. Chacun d’eux, retiré à l’écart, est comme étranger à la destinée de tous les autres. Tocqueville, De la démocratie en Amérique 1835.

 « Peu importe que les autres convoitent ce qui ne mérite pas d’être convoité, ce qui compte c’est le regard de convoitise lui-même. C’est de ce regard que, sans le savoir, chacun est friand ». Reprenant un des pères de l'économie, Adam Smith, et son ouvrage Théorie des sentiments moraux, J-P.Dupuy, dans l’avenir de l’économie, nous rappelle que les agents économiques (nous) croient poursuivre l'utilité (bien être matériel), mais en fait, ils recherchent « le regard des autres », l'approbation. Ce « mensonge collectif à soi-même » est profond, d'autant plus que les agents sont dans l’opacité sur leurs propres motivations et sur celles des autres.

Notre consommation de biens matériels semble être une tendance de fond bâtie sur l’individualisme et un mensonge collectif à soi-même, tout en essayant de réduire les impacts collectifs. Pour répondre à ce « besoin », des professionnels ont développé et industrialisé des processus complexes permettant aux matières premières, puis aux produits intermédiaires et finis, de parcourir des procédés de fabrications industriels devenus mondiaux pour arriver aux bons destinataires. La logistique rassemble ces processus. Quelles évolutions peut-on attendre ?

Lire la suite

Controlled Access Area, European State of the Art

An increasing number of European cities is engaged in the design and implementation of demand management strategies based upon the concept of ‘controlled access’, which entails the more or less gradual interdiction of selected urban areas to traffic. The current situation is characterized by a high degree of heterogeneity, for what concerns:

  • the objectives of the Access Restriction Schemes (ARS): so far schemes were mainly driven by air quality targets, but other strategic objectives are forcefully emerging (reducing congestion, increasing the overall livability of cities)
  • the type of access restriction: i.e. which traffic is specifically targeted? (passengers Vs freight, vehicle technology, time slots, etc.)
  • the instruments adopted: they can be regulatory/prescriptive (bans, vehicle standards, etc.) or/and market based (road and/or parking pricing, bonuses, paying permits, incentives, etc), while information based instruments can supplement/facilitate the implementation of both regulatory and economic instruments
  • the technical/technological solutions adopted to implement and enforce the schemes

Lire la suite

L’ADEME lance un Appel à Manifestations d’Intérêt – Déplacements quotidiens des personnes et acheminement final des marchandises

Dans le cadre des investissements d'avenir et du programme "Véhicule du Futur", l'ADEME lance un Appel à Manifestations d'Intérêts (AMI) sur le sujet des déplacements quotidiens des personnes et l'acheminement final des marchandises.

Il s'agit, dans cet AMI, d'innover dans une approche systémique en incluant tous les acteurs de la mobilité : opérateurs de transports publics, constructeurs automobiles, de camion ou de deux roues, gestionnaires d'infrastructures, de route ou de parking, loueurs, banques et assurances, opérateurs de télécommunications, laboratoires de recherche sur les transports, la gestion de données ou la simulation numérique complexe, fournisseurs d'énergies mais également les collectivités et les autorités organisatrices.

Les innovations devront porter sur l'optimisation du système complet, sur les interfaces, pour faciliter, simplifier les passages d'un mode à l'autre, à la fois pour les personnes et les marchandises, pour mieux utiliser nos transports publics, mais également mieux exploiter l'usage des véhicules individuels qui peuvent se partager le temps d'un déplacement. Les territoires d'expérimentation devront jouer un rôle majeur pour fédérer tous ces acteurs, créer des synergies, ou encore partager des données pour en maximiser l'usage.

Lire la suite

Megacities on the move, sustainable urban mobility in 2040

Stackable electric cars which you can hire all over big cities, a website where you can rent out your vehicle when you’re not using it, lifelike ‘telepresence’ screens which let you talk to people in different countries and feel you’re in the same room – these are just some of today’s innovations which hint at what life may be like in 2040, according to a new report from Forum for the Future.

Megacities on the move argues that cities need to radically reengineer their infrastructures to cope with much larger populations. By 2040 two in three people will live in cities; the world’s urban population will grow from 3.5 billion to 5.6 billion.

The report gives examples of solutions cities worldwide need to adopt to ensure a sustainable future for their citizens. Without action now they risk becoming dysfunctional environments, where people face extreme deprivation, shortages of food, water and energy, and are vulnerable to floods, heat waves and other impacts of climate change.

Peter Madden, CEO of the Forum, said: “We are seeing the largest migration to cities in history. How those cities develop today will lock in behaviour for decades to come. The future wellbeing of billions of people depends on the action we take now. The global race for sustainability will be won or lost in the streets of our megacities.”

Megacities on the move, a collaboration with Vodafone, EMBARQ and the FIA Foundation, is a practical toolkit designed to help governments, city authorities and businesses understand the challenges of the future and develop strategies which will allow people to live and travel more sustainably in the major cities of the 21st century.

It sets out six solutions for sustainable mobility that they can follow now to help city-dwellers access the people, goods, services and information they need, and it gives examples of where these are already happening. It also provides four vivid scenarios for the world of 2040 which organisations can use to make long-term planning more effective by exploring what the future may hold for them.

Megacities2 

Lire la suite

Zone environnementale et nouvelle vignette en Suisse

Afin de répondre à une demande de certains cantons, la Confédération  Suisse souhaite permettre l'instauration de zones environnementales dans les villes. Après avoir élaboré un projet d'ordonnance sur le sujet, le Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication (DETEC) peut maintenant lancer la procédure d'audition, qui durera jusqu'au 26.11.2010. Sur la base de ce nouvel instrument juridique, les villes et les cantons intéressés pourront interdire, dans certaines zones bien définies, certains véhicules automobiles dont les émissions polluantes sont particulièrement élevées

De nombreuses villes et agglomérations accordent une grande importance à l'amélioration de la qualité de l'air. C'est pourquoi plusieurs villes européennes ont déjà instauré des zones environnementales, ou sont sur le point de le faire. Les zones en question ont également pour avantage d'augmenter la qualité de vie des habitants ainsi que de promouvoir l'utilisation de véhicules moins polluants et des transports publics. Les cantons de Genève et du Tessin notamment ont manifesté leur intérêt pour la création de zones environnementales. Désirant pouvoir se fonder sur une même réglementation, applicable à l'échelon fédéral, ils se sont adressés au DETEC. L'Office fédéral des routes (OFROU) et l'Office fédéral de l'environnement (OFEV) ont élaboré ensemble un projet d'ordonnance, qui est maintenant soumis à une audition jusqu'au 26.11.2010. 

Lire la suite