Archives du mot-clé ADEME

Séminaire d’une journée pour AMI – Chaînes logistiques et Mobilité occasionnelle – et initier des projets innovants

En complément des progrès technologiques sur les véhicules, nous devons maintenant optimiser les systèmes. L’ADEME, dans le cadre des Investissements d’Avenir, a ouvert un appel à manifestations d’intérêt (AMI) sur ce sujet dédié aux chaînes logistiques et à la mobilité occasionnelle des personnes.

IANous souhaitons nous appuyer sur les synergies et les coopérations existantes au cœur de plusieurs pôles de compétitivités pour permettre aux entreprises impliquées de prendre une position de premier plan dans leur domaine et également pour maximiser les conditions de succès de cet AMI (clôture de l’appel le 22 Mai 2012).

Relayer ce message dans vos réseaux !

Réserver et participer le 6 Mars ou le 26 mars à la Cantine (Paris) : www.ami-mobilite.com


Lire la suite

Rapport sur les mobilités rurales et périurbaines par le Centre d’Analyse Stratégique @strategie_gouv @ademe

Faisant suite au précédent rapport général sur le changement nécessaire en matière d'usage de l'automobile, le CAS produit un second rapport focalisé sur les déplacements dans les territoires ruraux et péri-urbains.

Vingt millions de voitures circulent chaque jour dans les territoires périurbains et ruraux et émettent environ 40 millions de tonnes de CO2 (soit 8 % des émissions totales de gaz à effet de serre de la France, tous secteurs confondus). Dans ces espaces, le modèle de mobilité repose principalement sur le « tout automobile » et conduit à une mise à l’écart des populations notamment aux revenus modestes, qui ne pourra que s’accentuer dans le futur avec une croissance attendue du prix des carburants.

Il devient dès lors, indispensable d’adopter de nouveaux modes de vie et de développer des services de mobilité alternatifs à la voiture personnelle.
Aujourd’hui différents leviers d’action permettent de limiter la dépendance à la voiture individuelle  (les systèmes d’information, la coordination des modes et services de transport, l’utilisation partagée des véhicules, l’organisation des activités de proximité et des services à la personne…).

Si les initiatives locales dans ces domaines sont foisonnantes, leur portée reste marginale. Comment, passer de ces initiatives isolées à un changement significatif d’échelle ?

Suite aux travaux, auxquels l’ADEME a participé, menés par le Centre d’analyse stratégique pendant plus d’un an, sous la présidence d’Olivier Paul-Dubois-Taine, le rapport, présenté le 7 février, propose des pistes et modalités d’actions conciliant l’environnement et la mobilité pour tous et tenant compte du prix de l’énergie. Les recommandations présentées sont réalisables moyennant une dépense publique modeste et un effort important d’information et de concertation avec les habitants.

Rapport et note de synthèse disponibles le 7 février 2012 sur http://www.strategie.gouv.fr (Rubrique publications / notes d’analyse / rapports): voir ICI.

AMI Chaînes logistiques et mobilités occasionnelles des personnes @ADEME

Ce second Appel à Manifestation d'Inrérêt (AMI) porte sur l’approche intégrée des chaînes logistiques et des systèmes multimodaux de mobilité des personnes et des marchandises, autrement dit sur des systèmes complets de mobilité où pourraient converger les problématiques liées tant au transport de personnes que de marchandises, en particulier en matière de partage des données et de gouvernance. Pour les voyageurs, elle concerne des mobilités occasionnelles et non plus quotidiennes, liées par exemple à l’accès à des services de santé ou à des loisirs, des déplacements professionnels.

Il s’agit surtout, en tenant compte des infrastructures existantes, d’appréhender ces systèmes intégrés pour mieux les optimiser en termes de services rendus, mieux définir les besoins d’évolution des infrastructures (de transports, d’échanges) en les rendant plus intelligentes et communicantes, en développant de nouveaux outils et de nouvelles méthodes pour mieux gérer le système, et en se plaçant à différents points de vue (citoyens, ménages, entreprises, chargeurs, transporteurs, opérateurs, logisticiens, collectivités territoriales, Etat). Par exemple, les progrès pourraient porter sur les modes d’organisation, les usages et les comportements, les structures logistiques ou encore les modes de tarification. La capacité à résister aux chocs énergétiques ou économiques à venir, la robustesse et la résilience pourraient être des objectifs importants de ces futurs systèmes de mobilité pour les biens et les personnes.

Cet AMI présente une occasion unique de préparer nos territoires, nos industries, et nos activités aux évènements qui se présentent : rareté des ressources énergétiques, rareté des matières premières, rareté des ressources financières. Nous sommes contraints à faire beaucoup mieux avec ce que l'on a, à utiliser beaucoup mieux les investissements du passé (infrastructures existantes), à mutualiser beaucoup plus les véhicules en circulation.

Lire la suite

Bientôt un second AMI sur la mobilité et les chaînes logistiques

Dans le cadre du programme "Véhicule du Futur", suivant le premier Appel à Manifestation d'Intérêt (AMI) portant sur les mobilités quotidiennes et l'acheminement final des marchandises, un second AMI pourrait être lancé dans les jours à venir. Il visera les mobilités occasionnelles des voyageurs (tourisme, déplacement professionnel, loisirs) et les chaînes logistiques intégrées. Les champs seront précisés en détail dans les textes, mais les objectifs sont similaires au premier AMI:

  • innover dès le début dans le partenariat, aller chercher des compétences étendues dans de nombreux domaines pour recomposer de nouvelles chaînes de valeurs,
  • optimiser les systèmes complets sans attendre une innovation de "rupture" sur les objets composants le système (véhicule, énergie, infrastructure),
  • utiliser massivement les Technologies de l'Information et de la Communication (TIC) pour leur capacité à apporter de nouvelles connaissances, de nouveaux savoirs à tous les acteurs,
  • réduire massivement l'utilisation des ressources matérielles et fossiles,
  • penser "distribué", usages, services,

Tenez vous prêt ! Construisons ensemble les Transports du Futur … Quelques outils :

Repenser les villes dans une société post Carbone @ademe

La mission prospective du CGDD – MEEDDM et l’ADEME copilotent le programme « Repenser les villes dans une société post carbone » depuis début 2009.

Un blog présente les principales composantes du programme et son actualité : des recherches, des séminaires acteurs-chercheurs ainsi qu’un atelier de construction de scénario de transition vers la ville post carbone : http://ville-post-carbone.typepad.com/

Prochain colloque organisé en 2012 sous l’égide du Groupement d’Intérêt Scientifique « Modélisation urbaine » en partenariat avec l’Université de Lille 1 (Lille Grand Palais, 13-14 juin 2012), a pour but de rassembler les chercheurs, les architectes, les urbanistes, les sociétés d’ingénierie, les bureaux d’étude et les collectivités urbaines autour de la modélisation des flux au service de la planification, de la conception et de la gestion urbaines. Il est ouvert aux communautés française et internationale.  Le colloque sera ouvert à l’Europe. La sélection des articles se fera par conséquent sur la base d’un article de 8 pages au plus (résumé court compris), en français ou en anglais, accompagné d’un résumé long de 2 pages en anglais pour les articles écrits en français.
Les propositions sont à envoyer au format PDF à l’adresse mél suivante : CScolloqueMU@free.fr  avant le 25 février 2012.
Un concours « jeunes chercheurs » sera organisé dans le cadre du colloque. Il est ouvert aux doctorants en dernière année de thèse ou ayant soutenus depuis moins d’un an.

Pour accéder à l'appel à communication complet cliquer ici

Informations Multimodales Temps réel, le projet TICTAC

Le projet TICTAC est financé par l’ADEME dans le cadre du programme de recherche PREDIT (GO3) pour une durée de 2 ans. Les partenaires sont la société Vulog, l’INRIA, MHC consultants, la Communauté d’Agglomération de Sophia-Antipolis, et le CETE Med. L’objectif est de mettre en place et d’évaluer de manière approfondie des systèmes d’information temps réel sur pour les personnes prenant les TC pour venir travailler à Sophia-Antipolis, notamment sur l’axe Nice/Cannes-Antibes-Sophia, en vue d’améliorer le niveau de service et in fine la part modale du TC, en prenant en compte le projet de TCSP Antibes-Sophia en cours d’étude.

Le CETE intervient sur les questions fonctionnelles pour la définition du service et l’évaluation, et produira au début du projet un état de l’art sur les systèmes d’information TC/multimodaux temps réel.

L’objectif de ce panorama est de produire dans les premières semaines après le lancement du projet une sorte de l’état de l’art des systèmes d’information TC/multimodaux temps réel, afin de faire bénéficier les concepteurs du système d’information TICTAC (Inria, Vulog) d’un retour d’expérience aussi large que possible. Le rapport se termine en conclusion par quelques recommandations ; il comprend un glossaire et une liste de sources d’information en vue de permettre au lecteur de mettre à jour ce panorama qui deviendra vite périmé.

Lire la suite