Archives du mot-clé car

Google Mobility : In the race to get you around cities with a smartphone and a credit-card

La voiture autonome, ce n'est pas pour demain. Trop compliqué, trop cher. Trop de problème juridique à régler. Et puis pourquoi faire ? L'automobile est déjà, en soi, un objet complexe, pourquoi vouloir augmenter encore le niveau de complexité (lire Qui est prêt pour augmenter le niveau de complexité ?) ? Pour quels bénéfices et surtout, pour qui ? Automatisée, oui, Autonome, non. Tel pourrait être le résumé de la bataille qui s'engage dès aujourd'hui. Un scénario fiction avait été rédigé en juillet 2011. Appelé Google Mobility Service, il est en train de se réaliser, dès aujourd'hui.

Pour Daimler, le lancement de sa classe S montre clairement la voie. L'automatisation du véhicule n'est pas une option. C'est un impératif compétitif. La classe S possède de nombreuses fonctions d'automatisation (lire Et si c'était déjà cybercar ?). Ces technologies vont progressivement équiper de plus en plus de véhicules par un mécanisme classique de réduction des coûts par des effets sur les volumes. Comme nous l'avons vu, ces techniques d'assistance vont participer à la création d'une nouvelle perception de l'automobile et du territoire (lire MétaNote 17 la révolution numérique et la fin de l'automobile). Progressivement, l'automatisation sera acceptée puis recherchée. Ne pas l'avoir sera impensable. Mais le passage de l'automatisation à la robotisation est bien un saut discret au sens mathématique. Pour le moment, aucun constructeur n'a d'intérêt à robotiser un véhicule. Le conducteur doit rester, pour garder la propriété de l'objet.

Lire la suite

Self-driving car, the next revolution by KPMG « a new frontier is opening in the realm of mobility services »

Ce rapport de KPMG et CAR (Center for Automotive Research) confirme les éléments proposés dans 2 articles précédents de ce blog :

"The revolution, when it comes, will be engendered by the advent of autonomous or “self-driving” vehicles. And the timing may be sooner than you think."

Il devient urgent de penser l'automobile du futur en replaçant l'objet à sa place dans un système global. Il devient urgent de penser le futur de l'automobile dans le monde qui vient. Mais pour voir le monde qui vient, il faut retrouver les compétences des explorateurs et accepter de se former à de nouvelles formes d'intelligences collectives.

Lire la suite

Nos systèmes de transport et la révolution numérique, pourquoi cela va tout changer.

En partant d’un exemple possible (présenté lors du séminaire Tuck), la Google car, les possibilités offertes par le numérique montrent des gains sans précédent dans le secteur des transports. Mais pour bénéficier de ces gains, il faudra identifier, comprendre et travailler tous les risques…

Imaginer… Déployer 50 000 robots roulants partagés sur une ville de 500 000 habitants et "supprimer" 200 000 voitures. Techniquement imaginable d’ici quelques années, le robot roulant. Une version existe déjà : Google car. Les mobilités seront équivalentes en véhicule.km mais elles seront beaucoup plus efficaces, rapides, économiques et sûres. L’innovation principale ne viendra pas du robot mais du logiciel d’optimisation de la cohorte de robot sur un territoire étendu. Le robot roulant, hybride entre le transport public-privé-collectif-individuel, sera configurable en fonction des villes, des pays, des infrastructures, des besoins : 2 à 20 places, les clés de répartition (nombre de véhicule à 2 places, à 4 places…) seront-elles aussi fonction des pratiques de mobilité, apprises en permanence par les robots eux-mêmes qui remonteront toutes les données. Ce ne sera plus une automobile, ce sera une plateforme servicielle partagée couplant tous les modes de transports. Le robot roulant sans chauffeur est, en fait, le prolongement des services d’autopartage-covoiturage-taxi… Des sièges libres sont mis en circulation, optimisés dans le seul but d’atteindre des objectifs : mobilité, énergie, coûts …

Lire la suite

Et si l’Inde inventait le covoiturage dynamique et sécurisé pour les mégalopoles ?

Megacarpool.com : Utilisant des tablettes numériques connectées à internet avec GPS, les véhicules qui offrent des places sont géolocalisés. La demande de transport (donc de siège libre) est effectuée par SMS ou téléphone, l'offre correspondante se présente, offre une sécurisation via la tablette par des identifications par photos. Les covoiturés payent ou utilisent des points gagnés quand ils étaient covoitureurs. Une monnaie libre est donc utilisée pour payer des courses, sachant que ces points peuvent être donnés à d'autres personnes. Tout le détail, ci dessous (et ici):

Megacarpool 

Lire la suite

Les Micro Cars ont un musée, et 60 ans d’histoire

Simplicité, Efficacité énergétique, Réparabilité, économie ne sont pas nouveaux. Les microcars ont un musée montrant qu’une autre voie de véhicule léger est possible … depuis plus de 60 ans.

Microcar 
Extrait du site :

The microcar, a vehicle born out of need, was a child of its time and became the symbol of a people's spirit.

World War II came to an end in 1945 and Europe lay in ruins. A shell-shocked population came out of the bomb shelters and faced an unimaginable scene of devastation and ruin.

As if the seemingly endless task of clearing away the rubble wasn't enough, there were crippling shortages of food, raw materials, electricity and gas. Value and worth were measured in Chesterfield cigarettes.

The population collectively rolled up its sleeves and went to work. The astonishing rebuilding of an entire continent over a period of ten years was accomplished through a unity of spirit and purpose unimaginable today. Bright, talented engineers, many out of the former aircraft industry, put their minds to the problems of mobilizing the population under adverse conditions. It's said that the true master reveals himself within limitations and so this focusing of energy and talent resulted in an enormous variety of small vehicles; some successful, others less so – but all of them interesting!

Smart Move

Lancée début Mars 2010, cette campagne vise à doubler l'utilisation des bus et cars en Europe !

Smart_move 

Chaque année, les autobus et autocars du monde entier transportent des personnes en toute sécurité vers les destinations de leur choix, avec la plus faible empreinte écologique de tous les modes de transport. Pourtant, nombreux sont ceux qui ignorent encore à quel point les autobus et autocars sont sûrs, respectueux de l’environnement, abordables, conviviaux et efficaces.

Lire la suite