Archives du mot-clé consommateur

Devenant producteur de connaissances, le consommateur renverse les rôles

Le numérique portable et l'internet changent le rapport de force entre le consommateur et le distributeur d'un produit à plusieurs niveaux. Les conséquences seront multiples, et iront jusqu'à modifier les chaînes logistiques. D'ici quelques années, le client du futur pourra gérer un choix multicritère complexe, avoir l'avis de ses pairs, connaître le mode de production du produit, son contenu carbone, identifier la présence de composés allergiques, mais également faire savoir à son réseau qu'il achète ou n'achète pas pour telle ou telle raison. Ceci sera possible partout, tout le temps. L'asymétrie d'informations dans laquelle était maintenue, volontairement, le consommateur s'inverse; désormais plus rien ne lui sera inconnu. Bienvenue dans l'ère de la transparence, obligatoire, éventuellement positive et libératrice. 

Lire la suite

Après l’objet, le service, puis l’expérience. Viendra ensuite la transformation de soi, le citoyen sera au centre

Experience-economy-coffee1
Certaines entreprises ont déjà mis en oeuvre des stratégies visant à transformer leurs modèles d'affaires pour faire vivre à leurs clients, devenus des invités, une expérience mémorable. Citons Apple ou Starbuck. Après l'économie des services, se développe actuellement l'économie de l'expérience. Le risque à ne pas suivre cette voie est grand. Ces modèles d'affaires élèvent la relation avec "l'acheteur", et décalent les concurrents vers le bas. Les objets d'aujourd'hui pourraient ainsi devenir des commodités demain pour les maîtres de l'économie de l'expérience (wiki). Les conséquences pour le secteur des transports et des mobilités sont évidentes, directes, potentiellement dangereuses pour les industries en place. D'autant que déjà se prépare la phase suivante, l'économie de la transformation de soi, le citoyen consommateur en sera le coeur.

Lire la suite

Le consommateur du futur : [R]évolution

Sainsbury’s et Unilever ont réalisé avec le Forum for the Future une étude particulièrement intéressante sur l’évolution des consommateurs : consumer futures 2020. L’objectif est relativement classique pour des entreprises : anticiper les besoins des futurs clients pour développer les produits et services adaptés. Après une lecture critique de ce document, nous pouvons faire ressortir 3 qualités principales des produits et services seront proposées.

Le rapport commence sur le constat que le futur, et notamment le comportement des consommateurs, sera radicalement différent notamment par l’arrivée des TIC nomades qui permettent une mise en réseau et un accès à l’information partout, tout le temps. Puis en utilisant la méthode des scénarios propose 2 paramètres clés qui construiront 4 « mondes » virtuels, la réalité se situant quelque part entre ces 4 visions. Les 2 paramètres clés sont :

  • Fait le toi-même / Fait le pour moi
  • Prospérité forte / faible

  Consum

Lire la suite

Classement CO2 des voitures en Europe, quel bilan ? quel impact sur le choix du consommateur ?

The European Union has set target values for CO2 emissions from new passenger cars and taken measures to ensure that information on the CO2 performance of new passenger cars is readily available for citizens. This study examines the implementation of Directive 1999/94/EC relating to the availability of consumer information on fuel economy and CO2 emissions with respect to the marketing of new passenger cars; and assesses potential amendments to the legislation, taking into consideration research results in the field of consumer behaviour.


Lire la suite

« Les automobilistes vont configurer leurs voitures en fonction de leurs besoins »

Cette affirmation de Mme Asensio mérite que l’on y prête attention tant les conséquences pourraient être importantes pour les constructeurs automobiles. Cet article du journal Le Monde présente sur la base d’un entretien la vision de cette personne expérimentée en matière de design automobile. Quelques extraits :

« Les clients ont énormément changé, et l'industrie automobile n'évolue pas assez vite. Les jeunes générations (25-35 ans) ont l'habitude de customiser, de personnaliser tout ce qu'ils possèdent, de leur téléphone à leur page Web. »

« C'est pourquoi il est devenu essentiel – mais c'est vrai pour tous les biens industriels -, de placer l'utilisateur au coeur de la conception. »

« Internet nous permet d'accéder à des informations concernant des consommateurs. La difficulté est de savoir comment les utiliser, les exploiter, les interpréter et les mettre en amont de la conception. »,

« Les matériaux statistiques définis à partir d'une segmentation de la clientèle (cadre supérieur parisien, retraité de province, femme au foyer…) sont devenus obsolètes. »

Lire la suite