Archives du mot-clé consommation

La logistique du futur

Le transport de marchandises est le reflet visible de notre mode de vie. Nous sommes ce que nous achetons, ce que nous mangeons. Nous partirons de deux citations de A.Tocqueville et A.Smith pour tenter de comprendre les tendances de fond dans le domaine de la logistique pour les poursuivre en intégrant des innovations venant du numérique.

Je vois une foule innombrable d’hommes semblables et égaux qui tournent sans repos sur eux-mêmes pour se procurer de petits et vulgaires plaisirs, dont ils emplissent leur âme. Chacun d’eux, retiré à l’écart, est comme étranger à la destinée de tous les autres. Tocqueville, De la démocratie en Amérique 1835.

 « Peu importe que les autres convoitent ce qui ne mérite pas d’être convoité, ce qui compte c’est le regard de convoitise lui-même. C’est de ce regard que, sans le savoir, chacun est friand ». Reprenant un des pères de l'économie, Adam Smith, et son ouvrage Théorie des sentiments moraux, J-P.Dupuy, dans l’avenir de l’économie, nous rappelle que les agents économiques (nous) croient poursuivre l'utilité (bien être matériel), mais en fait, ils recherchent « le regard des autres », l'approbation. Ce « mensonge collectif à soi-même » est profond, d'autant plus que les agents sont dans l’opacité sur leurs propres motivations et sur celles des autres.

Notre consommation de biens matériels semble être une tendance de fond bâtie sur l’individualisme et un mensonge collectif à soi-même, tout en essayant de réduire les impacts collectifs. Pour répondre à ce « besoin », des professionnels ont développé et industrialisé des processus complexes permettant aux matières premières, puis aux produits intermédiaires et finis, de parcourir des procédés de fabrications industriels devenus mondiaux pour arriver aux bons destinataires. La logistique rassemble ces processus. Quelles évolutions peut-on attendre ?

Lire la suite

Publicités

Le consommateur va avoir autorité

Peu à peu les outils numériques peuvent permettre d'apporter l'information partout, tout le temps sur tous les supports (ATAWAD). Cette capacité (ou potentiel) peut se transformer, pour le consommateur, en un formidable moyen d'accéder à de nouvelles connaissances, lui permettant de mieux choisir ses produits, sur la base de ses critères : bio, local (moins de x km), commerce équitable, sans X (allergie), 20% maxi de surcout par rapport au produit le moins cher, avec emballage recyclable à x%, et chercher le même produit d'occasion … Vers un assistant personnel de consommation.

Tout ceci avait été abordé dans un article écrit il y a 2 ans (le voici). Tout ceci peut devenir réalité dans une ou 2 années avec des conséquences non négligeable en matière de transport. IBM y travaille aussi :

Lire la suite

La transparence logistique et l’assistant personnel de consommation

DHL annonce dans son rapport sur les prochaines années de la logistique que la transparence va s'imposer à tous les acteurs, notamment sur le contenu carbone et polluants des produits. L'outil de Sourcemap.com (voir également ici) semble parfaitement adapté :

 

Puis ces données seront agrégées et rendues accessibles au moment du choix du consommateur: l'assistant personnel de consommation gèrera une partie de cette complexité. Google Googles est un des exemples…

Googles

 

Un produit acheté est un produit transporté

Et l'inverse est vrai ! La consommation et son évolution conditionnent le transport de marchandises. La publicité, les promotions, les centres commerciaux, les nouveaux concepts de magasins éphémères, toutes les évolutions dans ce domaine sont à connaître. Il s'agit d'anticiper les besoins, de développer de nouvelles solutions, de nouveaux outils pour que le consommateur intègre facilement les critères du développement durable dans ces choix (voir également ici et ici), avec pour conséquences des modifications des chaînes logistiques.

Pour son premier numéro, CarnetTendance INfluencia  (cliquez ici) présente en 2 tomes dans un magazine interactif remarquable, des tendances sur les centres commerciaux, le marketing :

Lire la suite