Archives du mot-clé forme

AMI Plate-forme Mutualisée d’Innovation – une chance pour le secteur des Transports Intelligents

Lancement du premier appel concernant les plates-formes mutualisées d’innovation. Dans le domaine des transports et de la mobilité pour les personnes et/ou les marchandises, il a été de nombreuses fois mentionné dans ce blog la nécessité de mettre en œuvre une structure de plate-forme. Google Mobility Service est un exemple. L'articulation avec les autres programmes d’aide est précisée ICI.

Les plates-formes mutualisées d’innovation sont destinées à offrir des ressources mutualisées (équipements, personnels et services associés) en accès ouvert, principalement aux membres du ou des pôle(s) de compétitivité labellisateur(s) et en particulier aux PME. Elles doivent permettre de mener à bien des projets de recherche et développement à forte retombées économiques, pouvant aller jusqu’à leur phase d’industrialisation et de mise sur le marché. Elles ouvrent la possibilité de procéder à des projets d’innovation, des essais et des tests, de développer des prototypes et/ou des préséries, voire de servir de laboratoires d’usages ou « living labs ».

Lire la suite

MétaNote TdF 6 – Quelle plate forme pour concevoir et réaliser le premier système de Mobilité 2.0 ?

Pour préparer l’atelier organisé par Novincie, « La Bretagne, précurseur d’un nouveau standard de mobilité » et en poursuivant la démarche engagée sur ce blog visant à considérer la mobilité comme un système global du citoyen aux industries, des usages aux modèles économiques, une analyse de « plate formes » dans d’autres domaines est proposée. Quelle pourrait être la structure d’une plate forme permettant de concevoir et réaliser un système de Mobilité 2.0, quels seront les acteurs et qui la pilotera, à quel niveau géographique, et surtout avec quels objectifs ?


Lire la suite

Les mutations du secteur automobile, le rapport du Pôle Interministériel de Prospective

Le PIPAME, Pôle Interministériel de Prospective et d’Anticipation des Mutations Economiques, présente aujourd’hui son rapport concernant les mutations économiques du secteur automobile.

 

Le PIPAME a pour objectif de construire en coordonnant l’action des départements ministériels un éclairage à un horizon de 5 à 10 ans de l’évolution des principaux acteurs et secteurs économiques en mutation, en s’attachant à faire ressortir les menaces et opportunités.

 

Le rapport a été construit par deux études successives. Une première réalisée par Futuribles a permis de lister et définir les principaux paramètres influents sur le secteur. Une seconde réalisée par le BIPE vise à utiliser ses paramètres pour les lier et proposer plusieurs scénarios, et une boîte à outils permettant d’explorer d’autres scénarios d’avenir en utilisant les contraintes, les tendances lourdes et les interactions.

 

Parmi les tendances lourdes, on retient par exemple : l’urbanisation, l’évolution des valeurs automobiles et des attentes sociales, l’impact réglementaire, la prise en compte du TCO de l’automobile, la transition vers des services de mobilité.

 

Lire la suite