Archives du mot-clé innovation

En supprimant quasiment la matière pour ne garder que les flux et les renverser, les Glass avaient tout changé et l’Alliance était née

Ce texte (comme deux précédents : Amazon Energy Service et Google Mobility Service) est une pure fiction. Il ne vise qu'à faciliter la projection pour mieux agir, aujourd'hui.

Bienvenue en 2033.

La précédente génération de capteur ne produisait que des données de géolocalisation espace -temps couplées à des mesures d'ambiance très simples, essentiellement des densités de personnes. L'Alliance avait alors notamment développé des services de prédiction de trafic sur la plupart des routes et des solutions "business oriented" remplaçant les enquêtes ménages déplacement. En supprimant la matière (clavier, souris, puis écran), l'interaction homme-machine et l'indexation du monde réel avaient franchi un cap à partir des années 2015 quand les Glass avaient commencé à se diffuser à grande échelle.

Lire la suite

Où doit-on innover ? Pour cela, comment peut-on collectivement se représenter les champs de recherche ?

Quels sont les principaux de champs de recherche et d'innovations dans les domaines des mobilités pour les personnes et les marchandises ? 8 champs sont proposés. Mais je cherche une représentation graphique de ces champs et des liens entre eux, pour mieux partager ces objectifs collectivement. N'hésiter pas à m'envoyer vos propositions (en mode commentaire ou par mail) …

Partons d'un exemple d'actualité. Carrefour vient d'inaugurer des magasins 'éphémères', c'est à dire léger/versatile/mobile, en utilisant les capacités numériques distribuées des citoyens (smartphone), permettant à chacun de scanner un produit. Notons que cela a été mis en oeuvre pour la première fois en Corée par Tesco (voir ici). Quelques interrogations :

  • Ceci permet de découpler le lieu de stockage du produit, du point de rencontre personne/marchandise, donc de modifier simultanément mobilités des personnes et des marchandises. Est ce mieux d'un point de vue énergétique, économique ? Y a t-il des effets de seuil (si cela se développe et dépasse les magasins traditionnels …).
  • Ceci aura donc des conséquences en matière de logistique, de la même façon d'une commande internet. Mais alors pourquoi avoir besoin d'un magasin physique même si ce n'est qu'un cube ? Y a t-il des consommateurs qui modifient leur comportement par étape ? est-ce plus 'confortable', pratique, simple que le site web de Carrefour ?
  • Quelles seront les conséquences sur les pratiques et les imaginaires ? Quelles seront les prochaines étapes ? comment faire pour qu'elles intègrent en même temps des objectifs énergétiques et environnementaux au coeur de leur système ?

Lire la suite

La première ville conçue et réalisée pour expérimenter des systèmes complexes

Réalisée au Nouveau Mexique (USA) à Lea County, cette ville aura d'une superficie de 15 miles carré, n'aura aucun habitant mais représente l'équivalent d'une ville de 35000 habitants. Pegasus Global Holdings porte ce projet sur fonds privés. Cette ville réelle permettra d'expérimenter des systèmes complexes: télécommunication, smart grids, véhicules automatiques sans chauffeur, …

Lire la suite

Innovations & Monnaies, les problèmes complexes ne seront jamais résolus par des solutions simples…

Ingénieurs, concepteurs, technologues, vous maîtrisez les sciences et les techniques, il faut également s'intéresser au sujet de la monnaie ou plutôt des monnaies. Ces dernières sont, et seront encore plus demain, de véritables catalyseurs d'innovations si elles sont bien conçues, bien adaptées aux produits/services développés. Elles permettront, notamment, aux acteurs économiques de tisser des relations de confiance avec des consommateurs plus fidèles, de concevoir des produits/services répondant parfaitement aux besoins clairement identifiés. En conséquence, dès la conception des objets ou des services, il faut maintenant intégrer dans la conception les monnaies complémentaires associées comme étant une partie du dispositif. La monnaie, entre autre, apporte un supplément en matière d'intelligence collective: l'holoptisme. Elle permet ainsi de rendre visible l'émergence du groupe, de l'intérêt commun.

Lire la suite

De l’industrie de la photo à l’industrie #automobile en passant par #GE

La récente chute de KODAK ne peut pas laisser indifférent. Reprenant ParisTechReview "Lorsqu'apparaissent des technologies de rupture, certaines entreprises sont totalement prises au dépourvu. D'autres sentent le vent tourner et s'adaptent avec le temps. Et il y a celles qui, comme Kodak, ont vu venir et n'ont pas su réagir.". Car le plus étonnant est là : Kodak avait, avant les autres, travaillé la photo numérique, déposé des brevets… Mais ils ont été incapables de voir le monde qui vient, de changer de point de vue.

La pellicule photo leur permettait de dégager une telle marge bénéficiaire, que personne ne voulait, n'osait ou ne pouvait, voir un monde sans pellicule. En 1985, Leo J. Thomas, directeur général adjoint de Kodak et directeur de sa recherche, déclarait au Wall Street Journal: “Il est très difficile de trouver quoi que ce soit dont la marge bénéficiaire soit comparable à celle de la photographie couleur… et qui soit légal.”

Aveuglé par leur modèle d'affaire basé sur l'objet, Kodak en était devenu l'esclave.

Lire la suite

MétaNote TdF 13 : Les innovations clés dans les Transports, les services de mobilités et les chaînes logistiques

Quatre années pour tenter de comprendre le problème

Quatre années ont passé depuis la première note « le passage de l’objet au service, une chance pour l’environnement, les industries et les citoyens ». Quatre années à apprendre, écouter. Quatre années à lire dans les thèmes et surtout en dehors. Quatre années à penser les années qui viennent. Quatre années à tenter d’identifier les mouvements principaux de nos sociétés, « les vecteurs propres », ceux qui conduiront aux premiers craquements. Et durant ces quatre années, le référentiel a lui aussi changé, rien n’est resté immobile, nous avons tous progressé. Il est désormais possible de se hisser à l’échelon suivant : des systèmes de systèmes.

Lire la suite

Fiat ouvre la conception de la Mio aux utilisateurs (au Brésil)

Faisant suite aux propositions détaillées dans l'article Google Mobility Service, l'ouverture de la conception du véhicule faisait partie de ces pistes. Fiat a engagé depuis plusieurs années le partage d'une partie du cahier des charges de la Mio au Brésil.

Pourquoi le Brésil ? il faut retenir cette citation de A.Gorz : "Je ne dis pas que ces transformations radicales se réaliseront. Je dis seulement que, pour la première fois, nous pouvons vouloir qu’elles se réalisent.Les moyens en existent ainsi que les gens qui s’y emploient méthodiquement. Il est probable que ce seront des Sud-Américains ou des Sud-Africains qui, les premiers, recréeront dans les banlieues déshéritées des villes européennes les ateliers d’autoproduction de leur favela ou de leur township d’origine."

La conférence LIFT Marseille de cet été a hebergé une présentation réalisée par Gabriel Borges sur la Fiat Mio :

Lire la suite