Archives du mot-clé intelligence collective

Les nouveaux dispositifs d’innovations collectifs

Rassembler un écosystème étendu, hétérogène, pluriel, avec de nombreuses contraintes industrielles et économiques, des histoires et des modes de pensées. Lui donner les conditions de se rencontrer, de se sentir en tant que groupe. Sans modifier les spécificités individuelles, lui permettre de faire émerger une conscience collective, une émanation du tout, à la fois supérieur à la somme des parties et inférieur. Accéder à une sensation d'holoptisme.

Escher_004
Individuation, chacun reste expert d'un domaine et joue son rôle, et Reliance, capable d'écouter et ressentir le collectif pour ajuster son action individuelle pour maximiser le bien commun. Accompagner le collectif en l'inspirant, en l'alimentant de concepts, d'idées, de récits, d'histoires racontés par des passionnés dont le seul objectif est de transmettre le goût de l'action, les valeurs du beau-bon-vrai, et la reconnaissance des multiples richesses des projets et des personnes. Permettre à tous de s'engager. Intégralement.

Bien évidemment rien n'est écrit à l'avance, ni les objectifs, ni les chemins. Pour être en création, les pionniers du collectif deviennent sensitifs entre eux et avec l'équipe qui les accompagne. L'itération et l'adaptation sont permanentes, rien n'est figé. Le dispositif permettant de conduire ces mutations est complexe, au sens de "complexus, tisser ensemble" : Technique de narration d'une histoire et d'intervention basée sur TED, maîtrise des outils numériques et des réseaux sociaux, utilisation en temps réel d'outils de fouille de données et d'analyse sémantique, processus de créativité, mise en situation d'holoptisme d'un collectif, méditation et maintient des énergies dans le groupe pendant plusieurs jours. Le laisser se libérer de ces modes de pensées historiques, lui permettre d'inventer d'autres concepts, d'autres mots. Ne juger personne, et faire émerger une profonde et intégrale expérience d'humanité.

Nous sommes à la veille de dynamique collective inédite par leur capacité de penser en rupture. Des pionniers (CIRI, NodA, La FING, Gunther Sonnenfeld, P2P FoundationIn Principo, Colligence, …) sont en train d'inventer ces nouveaux dispositifs. Il ne tient qu'à vous, qu'à nous de les utiliser. 

Je suis les liens que je tisse avec d'autres. ", Albert Jacquard.

 

Interview de J.F.Noubel, chercheur au Collective Intelligence Research Institute

Jean-françois NOUBEL est chercheur au CIRI (Collective Intelligence Research Institute). Ces travaux concernent les évolutions en cours des structures humaines au niveau de leur capacité à créer, à innover, à communiquer, à capitaliser, et également à se modifier. Il existe dans le monde d'autres laboratoires de recherche sur cette discipline comme le MIT Center for Collective Intelligence ou encore la laboratoire d'IC d'Ottawa.

Les outils numériques nomades et reliés participent à ces évolutions en cours de notre espèce. Il est désormais observable que de nouvelles formes d'intelligence collective se développent. Elles permettent aux structures (association, entreprise, collectif en général) de résoudre des problèmes ou tout simplement de s'organiser de façon très efficace.

Lire la suite

Catalysé par Toyota HA:MO préfigure le futur et interroge l’organisation des industries

La fin du modèle unique de la voiture possédée est annoncée par de plus en plus de relais, fait l'objet de conférences et de programmes de recherche. Le passage vers la multimodalité et la "dépossession exclusive", que j'ai appelé "partage paradoxal" est en cours, cela peut se constater notamment au niveau des pratiques quotidiennes des citoyens en France et dans le monde.

Sous contraintes et pour maximiser avant tout son intérêt individuel, les changements de comportement vers un meilleur usage des investissements déjà réalisés (partage de sa voiture, ou d'un siège libre), ou le décalage d'un investissement prévu, sont chaque jour facilités par des outils numériques plus performants. Dans cette course, les industries lourdes ont plusieurs désavantages structurels :

Lire la suite

Les données peuvent changer nos pratiques, notre rapport aux autres et initier une nouvelle forme d’intelligence collective

Carlo RATTI, Directeur du MIT Senseable City Lab vient de publier deux représentations vidéos des données des trains de la SNCF : évolution dynamique des cartes isochrones et traces temps réel des trains. Cette exploitation des données est intéressante à plusieurs niveaux.

Lire la suite

Le nouveau Monde 2012 #NM2012 arrive … il va en surprendre plus d’un

Le colloque NM2012 pour tenter d’esquisser les contours du monde qui vient… A-t-on parler du peer to peer ? Peut être mais à la marge, alors qu’il s’agit pourtant de la partie visible de l’Iceberg. Ce dernier contient en lui-même, ce que certains n’hésitent pas à appeler, une évolution de … l’espèce humaine, une nouvelle forme d’intelligence collective. Or nous pouvons constater que nous avons grand besoin d’intelligence pour résoudre les problèmes, aujourd’hui sans réponses, auxquels nous avons à faire face : santé, environnement, énergie pour tous, et mobilité. BBC News vient de publier un article sur le développement des services, sur le passage à l’économie de la fonctionnalité dans le domaine de l’automobile, annonçant que «The world is moving from car ownership to car usership », concluant que les constructeurs et de nouveaux entrants vont développer des offres correspondantes.

Est-ce que ce sera le « seul » changement ? C’est peu probable, les changements qui s’opèrent sont plus profonds.

Lire la suite

Transports & Mobilités, quelles sont les richesses dont il faut maximiser l’usage ?

Dans le monde qui vient, nous allons, sans doute, devoir prendre soin de plusieurs richesses :

  • toutes les matières premières, dont les énergies fossiles ; ceci passe notamment par la mise en œuvre de l’économie de la fonctionnalité et l’économie circulaire ;
  • tous les investissements déjà réalisés et ceux à venir, et notament l’ensemble des infrastructures disponibles (routes, voies ferrées, gares, stationnement, …), des outils industriels de production; ceci passe par une exploitation des infrastructures bien plus dynamique, souple et modulable, des tarifications liés aux usages et un meilleur usage des produits industriels dont les véhicules ;
  • et notre plus grande richesse : notre temps.

Pour cela, nous disposons de facilitateurs permettant de développer un ensemble de solutions de mobilité ou d’immobilité, mais également de réorganisation des entreprises et des ménages.

Lire la suite