Archives du mot-clé mobility

Entre Daimler et Zappos, qui proposera la meilleure expérience de mobilité ?

Daimler confirme son engagement dans de nouvelles formes de mobilités. Avec une couverture mondiale pour Car2Go et ses 100.000 clients, Daimler Mobility Services regroupe toutes les activités du Groupe dans le domaine. Stuttgart devient le principal Living lab notamment pour tester Moovel. Car2gether (covoiturage temps réel) et Car2share (autopartage P2P) complètent les services en cours de développement. Cette approche systémique basée sur la vente de services de mobilité est également engagée à Las Vegas d'une toute autre façon par Tony Hsieh, CEO de Zappos.

Il vient d'inaugurer un projet de transport urbain ambitieux appelé Projet100. Son objectif est de rendre le centre de Las Vegas sans voiture "personnelle", en utilisant une combinaison de voitures sur demande Tesla Model S (100 véhicules partagés), des vélos partagés, des véhicules électriques de proximité partagés et des bus. 

Lire la suite

LiquiData

LiquiData is a multitouch application to explore your personal movement profile and to show other people engaging places by adding photos and comments with the help of your smartphone.

 

Networked, multimodal cities for 2050 – Google, Apple or Dell business models ?

AD Little publie un rapport sur la mobilité urbaine, identifiant les verrous et les pistes possibles en s'appuyant sur les modèles d'affaire de Google, Apple ou Dell (Google Mobility service voir ICI)… Les propositions sont bien dans l'air du temps : fournisseur de mobilité, penser intégré, réduire l'individuel, penser système synchronisé, définir des indicateurs de performances des systèmes de mobilité pour tirer vers le haut et améliorer la gouvernance (voir le rapport plus bas).

Lire la suite

Après IBM, Orange se positionne sur les rangs des acteurs majeurs des mobilités

La dernière étude d'IBM Advancing Mobility, remarquable par les éléments apportés et la large vision mondiale, se voit conforter par l'étude récente d'Orange "Transport collectif : l'ère du voyageur numérique". L'une partant plutôt sur les mutations à venir du secteur industriel automobile, dont la première vocation est de faire/vendre des automobiles, l'autre partant plutôt de l'apport des TIC dans les transports publics, les deux se rejoignant sur la naissance d'opérateur de mobilités multimodales privées publiques mais surtout porte à porte.

Mais derrière ces études, qui tendent à annoncer des jours meilleurs pour les transports et la mobilité, s'annoncent déjà clairement pour Orange un besoin de "lobbying des intelligences à construire", et pour IBM le besoin d'un "provider with proven experience in alliance management, as well as expertise across sectors – government, retail, financial services, IT and utilities". La plupart des citoyens pourrait ne pas en sortir gagnant.

Lire la suite

« Complete Mobility », vers un indicateur global de la performance

Financée par Siemens, cette étude, réalisée par MRC Mc Lean Hazel, a développé une méthode et un indicateur global permettant de caractériser la mobilité en tant que système complet (résumé, étude complète). Après une présentation de cette étude et des principaux résultats, deux questions se posent :

· Pourquoi développer un indicateur global des mobilités (personnes et marchandises) ?

· Qui a intérêt, qui n’a pas intérêt à avoir un indicateur ?

 

La « Complete Mobility » représente le système complet d’objets (véhicules, énergies, infrastructures, informations), de services associés disponibles (ou pas) aux citoyens pour leur permettre de se déplacer pour, à minima, travailler, s’instruire, se soigner, rencontrer les autres. Ce système peut être plus ou moins développé en terme d’offre et de maîtrise de la demande, plus ou moins adapté aux besoins réels des citoyens, plus ou moins disponible à tous, plus ou moins performant d’un point de vue énergétique et environnemental. Il n’existe pas à ce jour d’indicateurs globaux orientés vers le citoyen ou vers l’autorité publique.


Lire la suite